Actu de l'ile Maurice
Politique

[Opinion] MMM : Joanna Bérenger s’est arrêtée sur sa lancée…

MMM - Ratification des Office Bearers' : quand Rajesh Bhagwan et Reza Uteem arrivent à décanter la situation
La liste des Office Bearers’s du Bureau Politique du MMM sera ratifiée lors d’unbe réunion du Comité Central, au Hennessy Park Hotel, Ebène, ce samedi 7 juillet

[Opinion] MMM : Joanna Bérenger s’est arrêtée sur sa lancée…

Les résultats de l’élection du Bureau Politique (BP) pour la nouvelle direction du Mouvement Militant Mauricien (MMM), samedi 30 juin, ont été l’onde d’un choc pour les principaux dirigeants du parti et en particulier le leader incontesté Paul Bérenger qui est élu en tête de liste, ainsi que pour de nombreux observateurs politiques et la classe politique.

Alors que les résultats de ce scrutin sont qualifiés de «surprenants» et «étonnants» par le leader du MMM lui-même, pour nous ce qui est le plus choquant est ce revirement de situation, voire ce volte face de Joanna Bérenger lorsqu’elle s’est arrêtée brusquement sur sa lancée de briguer les suffrages en vue de s’installer au Bureau Politique (BP). Cela contrairement à ses aînés, en l’occurrence son frère Emmanuel et sa sœur Julie.

Elue en pole position au Comité Central. Joanna Bérenger, la fille du leader du MMM, qui était pressentie pour briguer les suffrages pour faire son entrée dans la cour des grands au BP mauve, s’est désistée. «J’ai bien apprécié qu’on ait proposé  que je sois candidate au BP, mais j’ai choisi de décliner la proposition. J’espère qu’il me faut d’abord apprendre à travailler au Comité Central avant d’aspirer à voir plus loin», a confié Joanna Bérenger à la presse, samedi dernier. Une telle décision est tout à son honneur.

Mais toujours est-il que depuis son élection au CC mauve, le 24 juin dernier, certains voyaient en elle un adversaire redoutable.

Déjà après son élection au CC mauve, la semaine dernière, le bruit courait au sein du MMM que le pather, Paul Bérenger ne serait pas chaud à l’idée que sa fille Joanna fasse son entrée au BP, cela d’autant plus qu’il y a quatre membres de la famille au CC mauve qui ont des liens de parenté. Ils sont nommément Paul Bérenger, Dany Perrier ( belle-sœur du leader du MMM),  Frédéric Curé (gendre de Paul Bérenger),  et Joanna Bérenger.

De ce fait, certains se rangeraient aux côtés de Paul Bérenger pour barrer la route à la jeune Joanna.

«Son père ne veut nullement qu’elle aille aussi vite. Moi aussi, je n’en suis pas d’accord. Je veux la coincer», nous a affirmé un membre influent du BP. Sans nul doute que Joanna Bérenger a eu vent de cette fronde pour enfin se désister. Sinon a-t-elle voulu reculer pour mieux sauter.

Effectivement, les résultats du scrutin pour le renouvellement du BP du MMM, à Hennessy Park Hotel, Ebène, samedi 30 juin sont surprenants et étonnants. C’est un couac pour Paul Bérenger et ses fidèles lieutenants. Hormis Paul Bérenger qui a été réélu en tête de liste, les autres élus sont loin derrière.

Le choc de cette élection est Madun Dulloo qui a été battu à plate couture. Ainsi, celui qui était pressenti pour occuper le poste d’adjoint leader et par extension Premier ministre dans le Shadow Cabinet mauve, selon le vœu de Paul Bérenger, s’est classé à la 34e place avec 33 votes sur 72, cela en ex-eaquo avec Nita Juddoo, candidate malheureuse à la partielle au No 18.

Il est explicite que le plan de Paul Bérenger a été déjoué. Du coup, le leader des Mauves s’est vu contraint de repousser à cet après-midi, lors de la 1ère réunion du BP nouvellement constitué, la répartition des postes importants : adjoint leader, secrétaire général, président, entre autres.

Dans une perspective du renouveau et de laisser la place davantage aux jeunes, ou encore de faire la part belle aux jeunes, à l’instar de Tania Diolle qui fait une ascension fulgurante au sein du Mouvement Patriotique, Joanna Bérenger aurait dû avoir les coudées franches de faire son entrée au BP.

Comme quoi, des coupeurs des têtes seraient toujours à l’œuvre au sein du parti mauve.