Actu de l'ile Maurice
Monde

Japon : Les transgenres seront acceptés dans une université réservée aux femmes

Japon : Les transgenres seront acceptés dans une université réservée aux femmes
Japon : Les transgenres seront acceptés dans une université réservée aux femmes

Japon : Les transgenres seront acceptés dans une université réservée aux femmes

L’université d’Ochanomizu de Tokyo, qui fût en 1875 la première institution d’éducation supérieure réservée aux femmes, a annoncé ce mardi 3 juillet qu’elle ouvrira ses portes aux étudiants transgenres en 2020. C’est une initiative rare dans un pays où les droits des minorités LGBT sont très en retard relativement à d’autres pays développés.

«Il est souhaitable que plusieurs universités prennent des dispositions allant dans le sens d’une meilleure compréhension des besoins des minorités sexuelles, même si une telle décision appartient à chaque université», a déclaré un responsable du ministère de l’Éducation. Les futurs étudiants nés de sexe masculin mais s’identifiant comme femme seront capable de mettre leurs pieds dans cette université de femmes dans moins de 2 ans. Akane Tsunashima, secrétaire générale de l’Alliance japonaise pour la législation LGBT, décrie cette décision comme une « évolution positive vers un environnement d’acceptation générale dans les universités des minorités sexuelles telles qu’elles sont.»

Le ministre de l’éducation, Yoshima Hayashi, opte pour une société compréhensive qui accepte la diversité. Ce dernier est contre toute discrimination envers les personnes transgenres. Une conférence de presse sera organisée par l’université d’Ochanomizu dans les jours à venir pour commenter cette décision.