Actu de l'ile Maurice
Actualités

Mahen Seeruttun : « Abattage des animaux, des dérogations spéciales prévues pour des fêtes religieuses »

Mahen Seeruttun : « Abattage des animaux, des dérogations spéciales prévues pour des fêtes religieuses »
Mahen Seeruttun : « Abattage des animaux, des dérogations spéciales prévues pour des fêtes religieuses »

Mahen Seeruttun : « Abattage des animaux, des dérogations spéciales prévues pour des fêtes religieuses »

À une question du député MMM, Adil Ameer Meea, au Parlement, le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun a assuré qu’il n’y a plus de risque concernant l’importation de bétail de l’île Rodrigues.

« My Ministry has already waived the ban on importation of cattle by the Mauritius Meat Authority from Rodrigues since July 2017 and registered butchers are allowed to transfer cattle to be slaughtered at the Mauritius Meat Authority since 17 May, 2018. » a déclaré Mahen Seeruttun au Parlement.

Mahen Seeruttun a aussi attiré l’attention du député mauve qu’en sus des communiqués qui ont été émis les18 mai et le 7 juin 2018, l’information a été postée sur le site web du ministère.

Et en ce qui concerne la reproduction des animaux importés de Rodrigues, le ministre fait ressortir que cette pratique n’est pas autorisée à Maurice. « I wish to point out that breeding and fattening of animals imported from Rodrigues is still not being allowed in Mauritius. This will be reviewed only after Mauritius has been granted its FMD freedom status from the World Organisation for Animal Health, i.e. the OIE. »

La Mauritius Meat Authority est l’unique entité qui est autorisée et responsable à l’abattage des animaux. Cependant, des dérogations spéciales sont prévues à l’occasion des fêtes religieuses à l’instar du Eid Ul Adfha, Akika, Kali Puja ou Baharia Puja.

« Arrangements have been made for slaughtering facilities to be offered to the public for the Eid Ul Adha festival, as has been the practice in previous years. This includes animals procured locally, animals from Rodrigues and animals imported from overseas, » conclut le ministre.