Actu de l'ile Maurice
Actualités

Projet Métro Express : le métro est un Light Rail Vehicle et non "un tram"

Projet Métro Express : le métro est un Light Rail Vehicle et non “un tram”

Le débat sur le métro express était à l’agenda lors de la séance parlementaire de ce mardi 3 juillet. De nombreuses questions ont été soulevées remettant en doute le projet Métro Express en termes d’énergie utilisée, de la pollution sonore, et de dégâts causés à l’environnement. Le ministre des Transports et des Infrastructures Publiques, Nando Bodha, a d’abord mis les choses au clair en insistant que le projet métro express comprendra de Light Rail Vehicle (LRV), qui seront, selon lui, très différents du tram.
metro
Il a assuré que les LRV, qui seront construits par une compagnie espagnole, seront « eco-friendly » et que les matériaux utilisés seront aussi recyclables pour ne pas causer de dommage à l’environnement. En sus, les LRV dotés des nouvelles technologies, produiront le minimum de bruits et de vibrations pour ne pas incommoder les habitants.
Répondant à la question du député Arvin Boolell sur l’utilisation élevée de l’électricité, le ministre a confirmé que toutes les dépenses en ce sens sont comprises dans le budget de Rs 18, 8 milliards injectées dans ce projet.
Nando Bodha a souligné que son ministère travaille de concert avec le Central Electricity Board (CEB) pour veiller à que les citoyens résidant dans les régions concernées par le Métro Express ne courent aucun danger, suite à l’installation des câbles de haute tension. Aussi, le ministre rassure qu’il n’y aura pas de coupures d’électricité.
De surcroît, Nando Bhoda a aussi rassuré que pendant les périodes cycloniques, le système de transport a été conditionné pour résister aux intempéries, et que le câblage sera assez solide pour faire face aux vents violents. Toutefois, pour ne pas prendre de risques, le métro ne desservira pas les lignes en cas d’alerte de classe 2.