Actu de l'ile Maurice
Actualités

Mission fructueuse pour Maneesh Gobin au Sommet de l’Union africaine

Mission fructueuse pour Maneesh Gobin au Sommet de l'Union africaine
Mission fructueuse pour Maneesh Gobin au Sommet de l'Union africaine

Mission fructueuse pour Maneesh Gobin au Sommet de l’Union africaine

Maneesh Gobin a représenté le gouvernement mauricien au 31e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) qui s’est tenu le 1er et 2 juillet 2018 à Nouakchott en Mauritanie. La délégation mauricienne était composée du ministre, de l’ambassadeur de Maurice auprès de l’UA, Raj Busgeet et Priscilla Reetoo de notre ambassade à Addis Ababa, Ethiopie.

Cette réunion, présidée par Paul Kagamé, avait pour thème principal la lutte contre la corruption, soit “Winning the Fight against Corruption: A Sustainable Path to Africa’s Transformation”. Celle-ci s’est aussi penchée sur les thèmes tels que la mise en œuvre de l’Agenda 2063, la réforme institutionnelle de l’UA, et l’Accord sur la Zone de libre-échange.

Maneesh Gobin a eu plusieurs réunions en marge du Sommet et a rencontré les divers représentants des petits Etats insulaires (notamment les Seychelles, les Comores, la République du Cap-Vert, Sao Tomé-et-Principe).

Par ailleurs, des discussions ont été tenues avec notamment le Roi Mswati III d’eSwatini (Swaziland) ; le président Ali Bongo du Gabon ; la vice-Premier ministre Netumbo Nandi-Ndaitwah de la Namibie ; le ministre des Affaires étrangères Manuel Domingos Augusto d’Angola ; le ministre des Affaires étrangères du Mozambique, José Condunga Pacheco ; et le ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kahamba Kutesa.

Des questions de paix et de sécurité, qui demeurent une préoccupation majeure pour le continent africain, ont aussi été abordées lors du Sommet. C’était l’occasion pour les Chefs d’Etat, des gouvernements et l’Union africaine de renouveler leur engagement et solidarité avec les pays du G5 Sahel suite à l’attaque contre le quartier général du G5 survenue au centre du Mali, il y a quelques jours.

Dans son discours, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a rappelé que le Sommet de Nouakchott doit conforter la dynamique engagée, pour faire de l’UA l’outil même de conduire la transformation envisagée dans l’Agenda 2063. Il devait aussi déclarer qu’il est impératif d’accélérer la cadence de la réforme institutionnelle de l’Union africaine.

A noter que le président de la République française, Emmanuel Macron, était tout spécialement présent pour un ‘Interactive Luncheon’ sur la question de financement des missions de paix et de sécurité en Afrique.