Actu de l'ile Maurice
Politique

Politique: quand Madun Dulloo divise le MMM

Politique: quand Madun Dulloo divise le MMM
Politique: quand Madun Dulloo divise le MMM

Politique: quand Madun Dulloo divise le MMM

La participation de Madun Dulloo à l’élection de renouvellent du Comité Central (CC) – puis au scrutin du Bureau Politique (BP), selon le vœu du leader Paul Bérenger – a fini par diviser le MMM. Cela d’autant plus qu’il est un secret de polichinelle que le leader du MMM caresse l’idée d’une nouvelle  winning formula ” avec Madun Dulloo comme Premier ministre.

Dans ce contexte, l’élection de Madun Dulloo en bonne position au CC et Reza Uteem et Adil Ameer Meea, élus en pole position au scrutin du 24 juin a ravivé le feu qui couvait les cendres, résultant à « quatre ou cinq initiatives, qualifiées de trop souvent malsaines », dont une menée par le clan Ajay Gunness qui voyait l’herbe coupée sous ses pieds.

Par conséquent, Paul Bérenger qui était surpris et étonné des résultats de l’élection du BP mauve, le 30 juin, s’est vu « calé dans ses idées. » Alors que le leader du MMM s’est vu arriver en tête de liste, mais a constaté que Madun Dulloo a été battu à plate couture et ses autres poulains, à l’instar de Reza Uteem, adjoint leader sortant, Adil Ameer Meea, Deven Nagalingum… relégués au second plan.

Du coup, la 1ère réunion du BP, convoquée, lundi 2 juillet dernier, portant sur la nomination de principaux Officer Bearers : leader, adjoint leaders, secrétaire général, trésorier, a été renvoyée à cet après-midi. Cela d’autant plus que Reza Uteem a brillé par son absence lors de cette importante réunion. Il serait frustré par la situation qui prévaut au MMM. Paul Bérenger semblait être perplexe par cette absence.

En revanche, il nous revient que la situation est statu-quo et que la crise semble s’amplifier au sein du MMM. Paul Bérenger serait indécis par rapport à la nomination des Office Bearers. Selon nos recoupements, une réunion en petit groupe, réunissant Paul Bérenger, Reza Uteem, Deven Nagalingum, Rajesh Bhagwan et Ariane Navarre-Marie, a eu lieu a 11heures, le 2 juillet, en prélude de celle du BP, convoquée à 17heures, le même jour.

Paul Bérenger aurait proposé Reza Uteem en tant que 1er leader adjoint. Poste que le député Uteem aurait refusé catégoriquement, car il lorgnerait le poste de secrétaire général en vue de damer le pion à Ajay Gunness. Ainsi, Reza Uteem, à son tour aurait avancé le nom de Deven Nagalingum pour occuper le poste de secrétaire général. Le leader du MMM et Ajay Gunness auraient exprimé leur opposition de scinder le poste de secrétaire général.

Ce qui a poussé Reza Uteem de suggérer de scinder en deux le poste de secrétaire général, l’un s’occupant de l’organisation et l’autre la politique.

En marge de la réunion du BP de cet après-midi, l’accent est mis sur l’indécision du leader des Mauves. «Paul Bérenger est pris dans un étau», lâche un membre du BP mauve. «Si on fait une élection pour élire un autre leader, il y a de forte chance qu’Ajay Gunness soit élu», affirme une autre source au MMM.

D’autres sources du MMM ne partagent pas cet avis. «Personnellement, je pense que le silence de Reza Uteem est payant. Pour le bien du parti, certains doivent songer à mettre de l’eau dans leur vin et arrondir les angles. Car une chose est sûre, soit on n’est pas d’accord, on claque la porte, soit on rentre dans les rangs et on reste au bercail», affirme un membre du BP.

«Faute de quoi, c’est le parti et de surcroît, les militants qui paieront les pots cassés», ajoute-t-il.