Actu de l'ile Maurice
Actualités

Causerie publique : Le point sur la rougeole 

Causerie publique : Le point sur la rougeole 
Entre précautions, traitement et vaccination, le médecin généraliste, Dr Hooshan Boodhna, a fait le point sur ce virus.

Causerie publique : Le point sur la rougeole 

Au cœur de l’actualité depuis quelques semaines, la rougeole a été abordée lors du dernier numéro de Doctor’s Chat,causerie publique organisée chaque mois par Fortis Clinique Darné. Entre précautions, traitement et vaccination, le médecin généraliste, Dr Hooshan Boodhna, a fait le point sur ce virus.

La rougeole, propagée généralement par voie orale et six fois plus contagieuse que la grippe, s’avère être une maladie très dangereuse principalement pour les bébés et les enfants de moins de dix ans. En cas de négligence face à cette maladie, elle peut entraîner de graves complications dont la pneumonie, des dommages cérébraux, la cécité voire même le décès.

À voir aussi – [Vidéo] Rougeole : le Dr Pierrot Chitson évoque une faille dans le système de vaccination

« À ce jour il n’existe aucun traitement spécifique. La vaccination contre la rougeole est donc fortement conseillée. Surtout pour ceux qui voyage régulièrement à destination de l’Inde, l’Europe et le continent africain », a expliqué le médecin généraliste, Dr Hooshan Boodhna, lors de son intervention.

D’où l’importance de savoir détecter les premiers signes de la rougeole : yeux rouges et larmoyants, toux, mal de gorge, forte fièvre et fatigue extrême sont, entre autres, les symptômes qui apparaissent juste après la période d’incubation du virus. S’ensuit alors une éruption cutanée sur l’ensemble du corps, provoquant une sensation fortement désagréable.

Même si la vaccination demeure le seul moyen de prévention contre la rougeole, le médecin explique que plusieurs précautions de base sont recommandées, surtout durant cette période où l’épidémie est à son point culminant : se rincer les mains régulièrement, utilisation d’un désinfectant, éviter tout contact avec un patient ayant contracté la maladie et le port d’un masque pour les professionnels de la santé en autres.