Actu de l'ile Maurice
Politique

MSM – Bobby Hurreeram : « Après l’India-bashing, c'est le China-bashing » 

MSM - Bobby Hurreeram : « Après l’India-bashing, c'est le China-bashing » 
Le Chief Whip du gouvernement, Bobby Hurreeram et le député Joe Lesjongard ont animé la conférence de presse hebdomadaire du MSM, ce samedi 07 juillet.

MSM – Bobby Hurreeram : « Après l’India-bashing, c’est le China-bashing »

Le Chief Whip du gouvernement, Bobby Hurreeram et le député Joe Lesjongard ont animé la conférence de presse hebdomadaire du MSM, ce samedi 07 juillet.
Bobby Hurreeram a commenté sur les propos du leader de l’opposition, Xavier Luc Duval sur le China-bashing. « C’est décevant venant d’un expert comptable de tenir de tels propos, car le Premier ministre a été très clair en mentionnant qu’il n’y a eu aucune  ‘formal signature’ », a-t-il déploré.
Il a affirmé  qu’il est important pour un petit pays, tel que Maurice, de bénéficier de l’aide des grands pays pour progresser et se développer davantage. L’Inde et la Chine étant des pays à haut revenu de par leurs économies, leurs apports financiers sont essentiels pour Maurice.
De plus, Bobby Hurreeram a fait mention sur l’affaire des logements construits pour les personnes en bas de l’échelle.  « En trois ans le MSM a construit 2 496 maisons. Alors que le parti Travailliste n’avait construit que 1 659 lakaz boite zalimetts de 2005 à 2014», a-t-il dit.
D’autre part, il a aussi commenté sur l’octroi de passeport et de nationalité mauricienne aux High Network Individuals. « Nous avons un système de transparence avec des critères bien établis. Ainsi ces passeports sont accordés aux personnes qui contribueront au développement économique du pays»,  a soutenu Bobby Hurreeram.
Le Chief Whip de la majorité a fait mention de l’octroi  de passeport à Robin Sharma sous le règne du Parti Travailliste. « Robin Sharma avait eu sa nationalité mauricienne en 24 heures alors qu’il était l’invité d’honneur au congrès du Young Labour du parti PTr ». a-t-il révélé. Bobby Hurreeram a maintenu que le gouvernement agit « dans la transparence totale ».