Actu de l'ile Maurice
Editor's choice

[Vidéo] Caméra cachée : une « charlatan» réclame Rs 100 000 pour chasser un esprit maléfique

Caméra cachée - une « charlatan»
[Vidéo] Caméra cachée : une « charlatan» réclame Rs 100 000 pour chasser un esprit maléfique

[Vidéo] Caméra cachée : une « charlatan» réclame Rs 100 000 pour chasser un esprit maléfique

Plusieurs personnes d’un village du Nord ne savent plus à quel saint se vouer. Selon leurs dires, l’une de leurs voisines pratique la sorcellerie et arnaque ceux qui ont déjà de gros problèmes.

En effet, plusieurs personnes ont pris contact avec nous afin de dénoncer les pratiques malsaines de cette « charlatan ».

À l’aide d’une caméra cachée, Inside News avec la complicité d’Ashis, nous avons mené une petite enquête chez cette « charlatan ». Rendez-vous est donné tôt le matin et Ashis s’est fait passer pour un client. En entrant dans la cour du « charlatan », nous sommes surpris par le nombre de gens qui s’impatientent pour se faire « soigner ». Non, ces gens-là ne souffrent d’aucune maladie, mais se disent plutôt être victimes de mauvais sort ou encore sous l’emprise d’un esprit maléfique.

C’est finalement à nous de nous présenter dans la petite chambre qui se sert de salle de rencontre avec la « charlatan». Nous sommes accueillis par une forte odeur de sandal et de camphre dès qu’on y pénètre. Surprise, c’est une jeune femme, bien entretenue, assise par terre et vêtue d’une robe rose à motif que nous rencontrons. Et dire, nous nous sommes conditionnés l’esprit de rencontrer une vieille dame… passons.

Ashis a pris le dessus et raconte à la « charlatan» qu’il a de gros soucis familiaux, ainsi que des problèmes dans son travail, résultant à des répercussions sur ses finances. À noter qu’Ashis a donné de faux renseignements par rapport à son nom, sa date de naissance et son lieu de résidence.

Débutent des choses sérieuses, la « charlatan » est en transe et pousse des cris tout en tapant le sol des deux mains. « Ou pé senti li là, ou pé gagne frisson… nanié na pa bon, » lance-t-elle. À chaque moment de transe, elle prend la peine de tout noter dans son carnet.

L’atmosphère devient de plus en plus lourd quand elle évoque qu’Ashis est sous l’emprise d’un esprit maléfique et que sa vie est en danger. Et pour se guérir, il fait remettre une somme de Rs 27 000 au « charlatan » pour acheter des ingrédients pour des séances de prières spéciales. Et pour couronner le tout, Ashis doit dépenser une somme avoisinant Rs 100 000 pour retrouver le sourire.

Quelques minutes plus tard, on se trouve dans la petite ruelle avec de l’oxygène plein le nez. Quelques secondes pour remettre l’esprit en place, on fait un petit « flash-back » et on constate que ceux qui ont vu la « charlatane » plus tôt nous ont relaté les mêmes choses, qu’ils sont sous l’emprise d’un esprit maléfique et qu’ils doivent débourser Rs 100 000 pour une « guérison ».

||  Inside News vous invite à visionner la vidéo filmée par caméra cachée :