Actu de l'ile Maurice
Actualités

De femme de ménage à femme entrepreneure

De femme de ménage à femme entrepreneure
De femme de ménage à femme entrepreneure

De femme de ménage à femme entrepreneure

Auparavant, elle cumulait les petits boulots pour joindre les deux bouts. Mirella Lolo, que les résidents de Rivière-Noire appellent familièrement Madame Lolo, a en effet longtemps été femme de ménage et employée des services de voirie. En quête d’une vie meilleure pour sa petite famille et elle-même, elle s’inscrit en 2011 à des cours financés par le programme social de La Balise Marina pour apprendre à lire et à compter. Peu de temps après, elle se lance dans l’aventure entrepreneuriale. Elle ouvre une tabagie qui est devenue en peu de temps, un lieu de rendez-vous pour les habitants de sa localité. Aujourd’hui, elle cherche à améliorer son petit commerce.

Elle est la volonté incarnée. Madame Lolo n’avait pas tous les outils en main pour bâtir des lendemains meilleurs pour les siens. Mais, c’était sans compter sur sa détermination à progresser. C’est ainsi qu’en 2011, elle a eu vent des cours financés par La Balise Marina pour les habitants des régions avoisinantes. Elle qui ne savait ni lire, ni écrire, ni compter, s’y inscrit.

« A l’époque, j’avais même du mal à lire les destinations sur les indicateurs des autobus. J’étais très peu autonome et je voulais donner un nouveau sens à ma vie. J’ai eu la chance d’être acceptée pour suivre ces cours. Au départ, c’était plus difficile que je ne le pensais. Mais, à force de persévérer, j’ai pu compléter tous les cours. Et aujourd’hui, je suis fière d’être plus indépendante », raconte Mirella.

Peu après, armée de ses nouvelles compétences, elle décide de se lancer dans les affaires. C’est ainsi qu’elle met sur pied une tabagie. A force de sacrifices, avec des horaires de plus de 14, voire 15 heures par jour, elle fait développer son petit commerce. Elle peut compter sur l’aide de sa fille en semaine mais Mirella n’est pas du genre à chômer. Même les week-ends, on la retrouve toujours affairée derrière le comptoir, au service des clients qui fréquentent la tabagie.

Steve Lebrasse, CSR Officer de La Balise Marina, loue le succès qu’a connu Mirella. « Sa réussite est la preuve que la persévérance peut vous emmener loin. Je suis heureux que La Balise Marina ait pu contribuer à la nouvelle vie de Mirella et de sa famille. Je pense que d’autres peuvent s’inspirer de son parcours exemplaire pour aspirer à une vie meilleure. La Balise Marina mise beaucoup, à travers son programme social, sur l’autonomisation des personnes vivant dans les villages aux alentours. Nous avons, par exemple, financé des cours destinés aux skippers et aussi permis, récemment, à une jeune habitante de Rivière-Noire de réaliser son rêve d’étudier le droit », souligne-t-il.

Aujourd’hui, Mirella cherche à améliorer son petit commerce d’autant que l’affluence est de plus en plus grande, surtout avec la Coupe du Monde de foot en ce moment. « Chez moi, le client est roi. C’est grâce à lui que je peux nourrir ma famille et je me fais un devoir d’accueillir chaleureusement tous ceux qui s’arrêtent à la tabagie pour leurs achats », nous dit Madame Lolo.

Ceux qui d’aventure passent par Rivière-Noire peuvent s’y arrêter pour déguster une bonne friandise et faire connaissance avec cette petite dame qui prouve que la détermination et un petit coup de pouce peuvent vous aider à atteindre des sommets.