Actu de l'ile Maurice
Actualités

Infractions au code de la route – Les amendes revues à la hausse : Combien paierez-vous désormais ?

Infractions au code de la route – Les amendes revues à la hausse : Combien paierez-vous désormais ?

Des amendements seront apportés à la législation Road Traffic Act à brève échéance. De ce fait, les amendements préconisés par le Road Traffic (Amendment) Bill ont pour but de supprimer le régime actuel de Fixed Penalty Notice, d’annuler la licence d’une personne pour infractions routières cumulatives, d’inculper une personne pour falsification de permis, d’augmenter les amendes contre les personnes enfreignant la loi, entre autres.

Parmi les amendements proposés, on relève un portant sur des amendes de pas moins de Rs 50 000 et pas plus de Rs 100 000 à payer par un conducteur roulant sans ou avec un permis provisoire. Pour ce qui est d’un conducteur transportant un enfant de moins de 10 ans, sur le siège avant d’un véhicule, autre que le bus, il est passible d’une amende de Rs 2 000. Dans le cas d’un véhicule en stationnément qui obstrue la route, le conducteur est passible, également, d’une amende de Rs 2 000.

S’agissant d’un conducteur qui dépasse la limite de vitesse de plus de 25 km/h, il sera contraint de payer une amende de Rs 10 000.

Pour ce qui est de l’utilisation d’un véhicule: van, autobus ou voiture Contract sans permis de véhicule de service  au préalable sera passible d’une amende de Rs 3 000.

Et dans le cas d’un conducteur qui cumule plus de cinq délits, son permis sera suspendu!

De plus, le taux d’alcool permissible au volant ainsi que les amendes pour d’autres infractions routières seront revues.

Selon Manoj Rajcoomar, secrétaire de la Driving Schools and Instructors Federation, « La loi doit être amendée pour les motocyclistes. Ces derniers étant les plus vulnérables sur nos routes, la précaution est de mise. »  De plus, les amendes doivent être augmentées pour que les usagers de la route appréhendent les contraventions, avance-t-il.

Toutefois, Manoj Rajcoomar est d’avis que les autorités doivent revoir la situation des routes à Maurice. « L’asphaltage des routes, les marquages sur les routes, les panneaux de signalisation, entre autres, jouent un rôle prépondérant pendant la conduite » souligne-t-il. Ainsi, il est important à ce que les autorités visent à pallier ces besoins.

D’autre part, Rajen Naga, directeur de la Naga Driving School, soutient que les mesures préconisées dans le Road Traffic (Amendment) Bill aideront à réduire des accidents de la route. « Cela prendra du temps, certes, mais les attitudes changeront avec des mesures plus sévères » souligne t-il.