Actu de l'ile Maurice
Actualités

PNQ – négligence médicale alléguée: « Certains font du 'cheap politics' sur le malheur des autres!», lance Anwar Husnoo

PNQ – négligence médicale alléguée: « Certains font du 'cheap politics' sur le malheur des autres!», lance Anwar Husnoo
« C’est très facile d’exploiter la situation politiquement !»: tels ont été les propos du ministre de la Santé, Anwar Husnoo. lors de la séance parlementaire, de ce mardi 10 juillet.

PNQ – négligence médicale alléguée: « Certains font du ‘cheap politics’ sur le malheur des autres!», lance Anwar Husnoo

« C’est très facile d’exploiter la situation politiquement !»: tels ont été les propos du ministre de la Santé, Anwar Husnoo. lors de la séance parlementaire, de ce mardi 10 juillet. Cette séance a été marquée par la Private Notice Question (PNQ) adressée au ministre de la Santé Anwar Husnoo. La question de Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition, concernait le décès suspect du nourrisson Bakareea, survenu, à l’hôpital Jawaharlal Nehru, le 13 avril dernier.
Comme on pouvait s’y attendre : le débat a été très chaud. Le ministre de tutelle a fait savoir qu’une enquête préliminaire a déjà été initiée. Et selon les retombées de cette investigation, «there has, till now, no evidence of medical negligence», fait-il ressortir.
« Je ne me cache pas ! Je ne vous dis que des faits, je ne prends pas en considération les insinuations faites par certaines personnes», souligne Anwar Husnoo. De plus, il martèle que « certains font du ‘CHEAP POLITICS’ avec le malheur des autres».
Cependant, le ministre de tutelle a affirmé qu’il n’est pas satisfait des résultats de la première enquête, d’où la raison qu’il a initié une commission d’enquête plus approfondie pour faire la lumière sur cette affaire.
Xavier-Luc Duval a demandé au ministre de la santé pourquoi après trois mois, aucune ligne de communication n’a été établie entre les parents et le ministère. Anwar Husnoo a affirmé qu’il faut que la deuxième enquête soit complétée pour qu’il prenne contact avec les parents du nourrisson.
Par rapport à la question de Xavier-Luc Duval sur la nécessité d’avoir recours à une autopsie dans ce cas, le ministre a été catégorique : « cela ne se fait pas dans ce cas précis».
Il a donné l’assurance qu’une neo-natal care unit sera mise en place prochainement à l’hôpital Dr AG Jeetoo.