Actu de l'ile Maurice
Politique

Pravind Jugnauth à l’opposition: «(…) Mo dir zot ale guet zot figir dan la glas»

Pravind Jugnauth à l’opposition: «(…) Mo dir zot ale guet zot figir dan la glas»

«Mwa mo touzour montre respect a bann madam. Mo ena mo madam dan mo lacaze mo respecte li. A loppozisyon ki dir ki mo pena respect pou madam, mo dir zot ale guet zot figir dan la glas», a martélé le Premier ministre, Pravind Jugnauth, à St-Julien D’Hotman, cet après-midi.

Pravind Jugnauth assistait ainsi aux célébrations marquant le 79e anniversaire de Camp Thorel Co-operative Credit Society (CTCCS) et le 1er anniversaire de la Camp Thorel Co-operative Credit Union (CTCCU), ainsi qu’au lancement d’un programme de sensibilisation contre la drogue dans la région.

S’adressant au parterre d’invités, le Premier ministre a abordé la polémique suscitée dans le cadre d’un dîner privé, organisé par la Saudi Arabia Friendship Association, à Balaclava, auquel, la gente féminine n’était pas invitée, en marge de la visite du ministre de l’Intérieur de l’Arabie Saoudite.

«Je me trouve, ici dans ma circonscription No 8 (Moka/Quartier Militaire. Les gens d’ici me connaissent très bien, ainsi que ma famille», a soutenu Pravind Jugnauth avant d’expliquer : «Tout récemment et ce pour la première fois, on a reçu la visite officielle d’un prince saoudien qui est de surcroît le ministre de l’Intérieur. Dans ce contexte, il a mis au point au programme pour la partie privée de sa visite, cela de concert avec une association privée. Moi-même, j’y étais en tant qu’un invité. Je ne pouvais pas m’ingérer dans la liste des invités»

Fustigeant l’attitude de l’opposition parlementaire qui l’a critiquée, le Premier ministre a répliqué : «Ena enn lot mam loppozisyon so latet finn degringole, enn boulon finn ale !»  Rétorquant à ceux qui disent qu’il n’aurait pas de respect pour l’Arabie Saoudite et des femmes, le Premier ministre a dénoncé : «Je n’ai jamais invité de jeunes filles à une fête dans un campement en leur promettant qu’elles auront du travail à Air Mauritius. Apre kan zot pa reponn a certin questions, galoup derrière zot…»

Répondant à une question de la presse à la fin de la cérémonie, Pravind Jugnauth a réitéré : «Je viens de le dire tout à l’heure-là que cela relève d’une fête privée. Lorsque j’organise des fonctions, je m’assure à ce que les femmes y soient invitées

Il s’est interrogé : «Tout récemment, j’étais invité à Doha. Vous me voyez aller dicter à Doha sa liste des invités ? De même, j’avais assisté à la réception de l’association Sunnee Razvi, en marge de la fête Eid-ul-Fitr, vous me voyez m’ingérer dans sa liste des invités ?»