Actu de l'ile Maurice
Actualités

A St-Julien D’Hotman – Pravind Jugnauth exhorte les coopérateurs de tirer profit des mesures budgétaires

A St-Julien D’Hotman – Pravind Jugnauth exhorte les coopérateurs de tirer profit des mesures budgétaires

Dans le cadre des célébrations marquant le 79e anniversaire de la Camp Thorel Co-operative Credit Society (CTCCS) et le 1er anniversaire de Camp Thorel Co-operative Credit Union (CTCCU), hier 11 juillet à St-Julien D’Hotman, le Premier ministre a, dans son discours, exhorté les coopérateurs de prendre avantage de toutes les mesures budgétaires, destinées au mouvement coopératif.

«Nous avons mis des fonds à la disposition de la DBM pour l’octroi des emprunts au taux de 3%. Nombre de gradués en ont pris avantage pour le sheltered farming. Vous les coopérateurs qui êtes déjà engagés dans ce secteur d’activités, il faut que preniez avantage de toutes les mesures qui sont mises à votre disposition»,  affirmé Pravind Jugnauth. «Je fais un appel aux planteurs de cannes, planteurs de thé, pêcheurs, éleveurs, éleveurs de porc de prendre avantage à toutes les mesures, ainsi que des initiatives», a-t-il ajouté. Il a insisté pour que les citoyens fassent les efforts nécessaires pour avancer.

Abordant la CTCCS, fondée en 1939 et pour qui il a eu l’honneur de lancer CTCCU en septembre 2017, le Premier s’est réjouit de s’y associer cette année pour lancer officiellement une campagne de sensibilisation sur les substances nocives et la drogue. «Nous menons le combat sur plusieurs fronts pour protéger nos jeunes du fléau de la drogue», a-t-il soutenu.

Sensibilisation

Ce programme de sensibilisation est caractérisé par un poster qui trouvera sa place dans tous les centres sociaux de la région. Outre la drogue, cette campagne porte, également, sur l’acoolisme et le tabagisme.

De son côté, le président de la CTCCS, Jayelall Mattarooa a fait une rétrospective de cette société de coopérative. Rappelant que celle-ci ayant débuté avec très d’adhérents, regroupe aujourd’hui 450 membres actifs qui sont engagés dans la culture de la canne à sucre.

En sus de la mise en place d’un système de prêts, Jayelall Mattarooa a affirmé que la CTCCS offre des équipements ( bottes, gants, lunettes de protection…) ; dispense des cours de formation sur les bonne pratiques agricoles  et met au point un projet de fertilisants bio.

Il a remercié Pravind Jugnauth pour son aide et soutien aux planteurs. «Nous remercions le Premier ministre pour son support aux planteurs de cannes. Il est toujours à l’écoute de nos doléances. Il a pu réintroduire le plan de 80% d’avance, instauré depuis l’époque qu’il était ministre des Finances pour la 1ère fois, mais qui qui a été retiré», a souligné le président de la CTCCS. «Sa 80% ed nou pou koupe, sarze ek transport. Si pa ti gagne sa lavans 80%, li ti pou difisil pou nou. PM finn aksepte zoine nou ek li finn aprouve sa», a avancé pour sa part le master of ceremony.

Encourager des parents à l’épargne

Quant à la présidente de la CTCCU, Reena Leekhoo, elle a déclaré que cette société de credit union, enregistrée officiellement en février 2017 a débuté avec dix membres. «Aujourd’hui, elle regroupe 212 membres ( planteurs de cannes, planteurs de légumes, PME et étudiants). La CTCCU étant dotée d’une enveloppe de Rs 3 M, nous avons accordé des emprunts de l’ordre de Rs 2 M, à un taux de 6%», a déclaré Reena Leekhoo.

Elle a fait remarquer que ces emprunts contractés aident dans divers domaines : agriculture, bananeraies, interventions chirurgicales en cliniques privée, équipements utlitaires pour snacks. «Nous encourageons des parents à l’épargne afin qu’ils puissent par la suite financer les études de leurs enfants», a-t-elle soutenu.