Actu de l'ile Maurice
Actualités

Education : La PSEA institue une enquête sur le City College

Edutation : La PSEA institue une enquête sur le City College

Le manager de City College, à Port-Louis, Rashidally Soobadar, se justifie. Il affirme n’avoir rien à se reprocher et qu’il fait son travail « selon les règles et en toute honnêteté ». Il affirme que «ces accusations sont sans fondement». Rashidally Soobadar réagit dans le sillage de la circulation d’une lettre anonyme, évoquant les conditions pitoyables dans lesquelles les éducateurs du City College travaillent. La Private Secondary Education Association a institué une enquête

Conflits d’intérêt
Le manager avance que certains enseignants ne sont pas sur la même longueur d’onde que la direction. « Etant un établissement où nous voulons que la discipline règne, nous demandons aux éducateurs d’aider dans le management. Toutefois il y a certains qui ne voient pas cela d’un bon œil. Pourtant, cela est dans l’intérêt des étudiants », souligne Rashidally Soobadar.

Commentant les accusations par rapport à la déduction illégale de la NPF en dépit du fait que certains employés d’être sous le Youth Empowerment Program (YEP), le manger lance que « c’est tout faux ! ». Selon lui la direction peut prouver que les tous les enseignants ont controbué au NPF.

De plus, en ce qui concerne les congés non-accordés comme évoqué dans la lettre, le manager affirme que les enseignants sont sur des « contractual basis ». « La direction les accordent des congés seulement si ceux-ci sont justifiés », explique-t-il.

A noter que l’insécurité, un surcharge de travail, manque de courtoisie envers le staff, la discrimination, la manque d’hygiène aux toilettes, parmi d’autres facteurs sont mentionnés dans la lettre.

Inside News a contacté la PSEA, qui confirme avoir recu une copie de la lettre et confirme qu’une enquête est en cours.