Actu de l'ile Maurice
Actualités

Abris pour jeunes : 16 shelters pour accueillir 540 adolescents

Abris pour jeunes : 16 shelters pour accueillir 540 adolescents

Fugue, consommation de drogue, grossesse précoce, abus sexuelles, mentales et physiques : la majorité des jeunes se retrouvent de plus en plus face à de telles situations. Des mesures, des lois ou encore de campagnes de sensilibisation semblent plus ou moins inefficaces contre ces fléaux de la société. A Maurice, les 16 shelters existant accueillent quelques 540 adolescents et enfants, qui ont été confrontés à un moment de leur existence à un problème similaire.  Deux de ces shelters, notamment La Colombe et l’Oasis, sont placés sous le ministère des Egalités des genres, du développement de l’enfant et du bien-être de la famille.

Selon l’Ombudsperson for Children, Rita Venkatasawmy, les filles sont plus à risques, résultant à un nombre grandissant dans les abris. « Les filles, plus que les garçons, sont souvent victimes d’abus sexuels et physiques. C’est pour cela que des ‘Emergency orders’ ont été mis pour les protéger », explique-t-elle.   

Le socio-psychologue Satyen Beedassy, avance deux raisons pour lesquelles les jeunes sont redirigés vers ces centres. Selon lui, certains sont envoyés dans ces centres pour être protégés des problèmes sociaux auxquels ils font face alors que d’autres y vont comme mesures préventives. Le socio-psychologue fait part qu’ «il ne faut pas mettre ces deux catégories dans le même panier ».

De plus, Satyen Beedassy avance que les jeunes qui sortent du shelter après un certain temps ont besoin d’un suivi psychologique. De même qu’un social network devra être mis sur pieds pour un meilleur suivi. « L’encadrement du jeune est important de même que l’environnement de ce dernier doit aussi être le centre d’intérêt.  Il faudra trouver la source du problème pour que le jeune en question ne succombe pas une fois de plus », avance-t-il.