Actu de l'ile Maurice
Actualités

ESAAMLG : Le ministère de la Bonne Gouvernance se défend

ESAAMLG : Le ministère de la Bonne Gouvernance se défend
Le ministère de la Bonne Gouvernance a apporté des précisions par rapport à l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG), dans le sillage des allégations de Roshi Bhadain qui réclamait le limogeage du ministre de tutelle, Sudhir Sesungkur.

Dans un communiqué émis ce vendredi après-midi, le ministère de la Bonne gouvernance soutient que le fameux rapport dont fait mention Roshi Bhadain est un premier ‘draft’. Donc comme souligne le ministère, « les retombées de ce rapport sont confidentielles ».

Certaines irrégularités ont été notées. « However, when the post plenary version of the report was received, a number of shortcomings regarding the quality and consistency as well as some procedural irregularities were noted», peut-on lire dans le communiqué.

D’ailleurs, on fait ressortir que le ministre Sesungkur a exprimé ses sentiments au président de cette instance. Par contre, le communiqué souligne qu’à aucun moment, le ministre de la Bonne gouvernance n’a demandé l’annulation de ce rapport. Au contraire, la demande a été faite pour qu’il ne soit pas rendu public tel quel. « Ce sera discuté lors de la réunion de l’ESAAMLG Task Force et au Conseil des ministres qui aura lieu aux Seychelles en septembre», souligne le ministère.

Par contre, le ministère fait savoir qu’à ce moment précis, il est prématuré de venir faire des commentaires sur le rapport qui est en stage préliminaire. « Les spéculations causeront des préjudices au secteur des services financiers ! », avance-t-on.

A noter que l’ESAAMLG est un groupe de dix-huit pays d’Afrique orientale et australe, y compris Maurice, qui a été créé en 1999 pour lutter contre le blanchiment d’argent dans la région.

En rejoignant ce groupe, les pays membres ont accepté de participer à un programme d’évaluation mutuelle en cours qui se déroule conformément aux procédures approuvées par le Conseil des ministres de l’ESAAMLG. Ces procédures sont révisées de temps à autre par le Conseil des ministres de l’ESAAMLG.