Actu de l'ile Maurice
Actualités

Priya Purgus-shelter La Marguerite : « Nous nous sommes dévouées corps et âmes pour ces enfants »

Priya Purgus-shelter La Marguerite : « Nous nous sommes dévouées corps et âmes pour ces enfants »
Priya Purgus, la responsable du shelter La Marguerite à Belle-Rose réfute les allégations de maltraitance sur mineures. «Nous nous sommes dévouées corps et âmes pour les enfants des deux shelters (La Marguerite et Heaven Children Centre).»

Elle se demande pourquoi la ministre des Droits de l’enfant, Roubina Jadoo-Jaunboccus s’est basée sur la lettre d’une seule pensionnaire pour fermer les deux abris. La ministre aurait dû, selon elle, s’entretenir avec les autres pensionnaires, ainsi que la directrice de la Vedic Social Organisation (VSO) Jeeanmotee Guness, avant de prendre des actions.

D’autre part, la gérante du Shelter La Marguerite affirme que l’organisation n’a toujours pas perçu de Grant du ministère de tutelle. « Les licenciés attendent toujours de reçevoir leur salaire. Nous n’avons pas reçue d’allocation pour le mois de mai.» Les deux personnes citées n’écartent pas la possibilité de porter plainte contre les autorités pour avoir retiré les pensionnaires des abris.

Contactée, l’attachée de presse de la ministre de tutelle nous explique que les plaintes datent de quelques années. D’ailleurs les refuges avaient été sévèrement critiqués suite aux travaux d’un Fact-Finding Committee. La ministère n’était d’ailleurs pas satisfait de la performance de la VSO. Le contrat des shelters est sur un « month to month basis ». Les plaintes n’en finissent pas, indique-t-elle. Un employé du shelter s’est récemment plaint de la direction.