Actu de l'ile Maurice
Actualités

Escroqueries sur Internet : Les coupables risquent 10 ans de prison et Rs 50 000 d’amende

Escroqueries sur Internet : Les coupables risquent 10 ans de prison et Rs 50 000 d'amende
Escroqueries sur Internet : Les coupables risquent 10 ans de prison et Rs 50 000 d'amende Les escroqueries se multiplient sur le net, avec une nouvelle victime, cette fois une habitante de Beau-Vallon. Cette dernière s'est faite arnaquer d'une somme de Rs19 000. Elle avait commandé des produits sur internet pour la somme mentionnée et a réglé la note par virement bancaire.

Escroqueries sur Internet : Les coupables risquent 10 ans de prison et Rs 50 000 d’amende

Les escroqueries se multiplient sur le net, avec une nouvelle victime, cette fois une habitante de Beau-Vallon. Cette dernière s’est faite arnaquer d’une somme de Rs19 000. Elle avait commandé des produits sur internet pour la somme mentionnée et a réglé la note par virement bancaire. Mais sa commande ne fut jamais livrée. Si quelqu’un est trouvé coupable, le code criminel prévoit 10 ans de prison et Rs 50 000 d’amende.

Selon Amar Deep Seetohul, Acting Head de la Consumers’ Affairs Unit, une victime de ce type de fraude doit consigner une plainte au département de cybercrime de la police en téléphonant sur la hotline 185. Suite à cela, la police ouvrira une enquête.

L’Acting Head explique que la majorité des cas sont résolues à travers des discussions. « Nous essayons de trouver un consensus entre le commerçant et l’acheteur. Souvent, ces situations se produisent suite à un malentendu. Si c’est le cas, on entre en jeu pour régler le conflit », explique ce dernier.

En outre, si une fraude est considérée comme une arnaque, la personne fautive risque une amende. Toutefois, il est à noter que ces règlements sont appliqués que si le présumé commerçant opère à Maurice.

L’avocat Ritesh Sumputh explique que c’est aux consommateurs de s’informer au préalable sur la compagnie avant d’acheter des produits. De plus, l’homme de loi conseille de vérifier si la compagnie est en possession des documents de certification de leurs produits et de s’assurer que la dite compagnie fournisse des reçus de paiement.

Selon le Criminal Code,

«Quiconque, soit en faisant usage d’une fausse identité, faux noms ou de fausses qualités, soit en employant des manœuvres frauduleuses, pour persuader l’existence de fausses entreprises, d’un pouvoir ou d’un crédit imaginaire, ou pour faire naître l’espérance, ou la crainte d’un succès, d’un accident ou de tout autre évènement chimérique, soit au moyen d’un chèque tiré sur une banque à Maurice à l’ordre d’une personne ou au porteur sans provision suffisante au moment de sa présentation se sera fait remettre ou délivrer des fonds, des meubles ou des obligations, dispositions, billets, promesses, quittances ou décharges, et aura, par un de ces moyens, escroqué la totalité ou partie de la fortune d’autrui, sera puni de servitude pénale qui n’excèdera pas 10 ans et d’une amende qui n’excèdera pas 50 000 roupies. »