Actu de l'ile Maurice
Actualités

Virus H1N1 : 7 à 8 cas enregistrés depuis janvier 2018

Virus H1N1 : 7 à 8 cas enregistrés depuis janvier 2018
Virus H1N1 : 7 à 8 cas enregistrés depuis janvier 2018

Virus H1N1 : 7 à 8 cas enregistrés depuis janvier 2018

La grippe H1N1 sévit dans la société avec une première victime ce samedi 14 juillet. Inaya 4 ans, a succombé à la grippe après plusieurs complications de santé. On apprend du côté du ministère de la Santé que le ministre de tutelle, le Dr Anwar Husnoo, a suivi le cas de très près et est resté en contact avec la famille depuis le départ pour suivre l’évolution de l’état de santé de la fillette. Il s’est aussi assuré de faire le nécessaire pour que le virus ne soit pas répandu auprès des proches de la victime.

Selon nos recoupements, on apprend aussi que depuis le début de l’année, sept à huit cas victimes du virus H1N1 ont été recensés. Sollicité à ce sujet, le Dr Gujadhur, Director of Health Services au ministère de la Santé, explique que les précautions et la prévention sont de mises pour éviter de contracter ce virus. « En hiver, bokou virus circulaient. Akoz sa mem nunn mett vaccins gratuits à disposition population pou protez zot du virus. Kan fini gagn la grip la li trop tar bizin al avan », dit-il en lançant un appel aux Mauriciens de se faire vacciner au plus vite.

Le Directeur des Services de Santé ajoute que le H1N1 est une grippe tout à fait normale avec les mêmes symptômes, que sont l’influenza, la fièvre et la toux entre autres, mais que les complications qui en découlent qui peut détériorer la santé du patient. Ainsi, un échantillon de sang est prélevé auprès de chaque patient ayant contracté la grippe et est envoyée au laboratoire pour analyse. « Kan patient vine consulter nu prend echantillon zot disang ek avoy li laboratoir. Lerla nu guetter comier inn contrakte virus H1N1 et fer zot suive bann traiteman »

Le traitement pour la grippe est disponible dans tous les centres de santé de l’île mais pour redoubler de prudence contre le virus, des vaccins ont été mis à la disposition du public dans les hôpitaux depuis du mois d’avril. Toutefois, les mesures de préventions de base ne sont pas à écarter et doivent être mises en pratique par tout un chacun. Ces mesures péventives sont :  rester au chaud, avoir une hygiène irréprochable et éviter tout contact avec les personnes infectées.

Les personnes présentant des symptômes de grippe doivent impérativement se faire soigner dans un centre hospitalier afin de ne courir aucun risque. Toutefois, le ministère de la Santé conseille fortement à la population de se faire vacciner contre le virus.