Actu de l'ile Maurice
india

Inde – Judiciaire : Après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation sexuelle

Inde – Judiciaire : Après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation sexuelle

La position finale de la Cour sera très suivie, mais déjà elle annonce la couleur. “Marriage does not mean that a woman is always consenting for physical relations with her husband”. La Haute Cour de Delhi a fait cette observation dans une affaire où deux parties s’opposaient. L’une voulait que le viol conjugal devienne une infraction et l’autre était totalement opposée et cherchait à ce qu’il y a une violence physique pour qu’on traite l’affaire comme un cas de viol.

La Chef juge de la Cour de Delhi, Gita Mittal et son adjoint, Hari Shankar, ont été directs. Pour eux, après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation physique. “Le mariage ne signifie pas que la femme doit être de tout temps prête et consentante. L’homme aura à venir prouver qu’elle l’est en Cour”, a déclaré la chef juge.

Cette dernière était contre la demande de la Men Welfare Trust, une ONG. Cette dernière était contre l’idée que le viol conjugal devienne un délit.

It is incorrect to say that force is necessary for rape. It is not necessary to look for injuries in a rape. Today the definition of rape is completely different” a déclaré la Cour.

Plusieurs ONGs de la grande péninsule sont contre et leurs avocats pourront faire entendre leurs voix le 8 août.