Actu de l'ile Maurice
Actualités

Intérêts bancaires : la nécessaire révision du taux d’épargne

Intérêts bancaires : la nécessaire révision du taux d’épargne

Une date à retenir : le 22 août prochain. Il s’agit du jour de la prochaine réunion du Monetary Policy Committee qui décidera si un nouveau taux directeur (Key Repo Rate) sera appliqué. C’est ce taux (de 3, 50%) qui, entre autres, détermine les taux d’intérêts bancaires, à l’épargne ou à l’emprunt.

Mercredi, le Gouverneur de la Banque Centrale, Yandraduth Googoolye a plaidé avec force pour une hausse des taux d’intérêts, à l’épargne. « Il serait bon d’avoir un bon taux d’intérêt à l’épargne, surtout pour les retraités qui souhaitent obtenir un bon retour sur investissement après avoir économisés toute une vie », devait souligner le Gouverneur de la BOM qui prenait la parole dans le cadre d’une cérémonie organisée par la Stock Exchange dans le cadre de l’introduction des Bank Of Mauritius Golden Jubillee Bonds (voir plus bas).

Yandraduth Googoolye devait, dans la foulée, se dire « persuadé » que les banques commerciales répondront favorablement à cette demande, tout en indiquant que tant les banques commerciales, que la Banque Centrale ont un travail « social » à accomplir. Ce dernier qui devait aussi souligner que cette question sera prise sur le fond avec les banques lors de la prochaine Banking Committee de la BOM.

Si le taux directeur édicte certes, la ligne directrice en ce qui concerne les taux d’intérêts, les banques ont aussi la possibilité de revoir les taux de leur propre chef. La déclaration de la Banque de Maurice n’est certes pas anodine, dans la mesure ou les taux d’intérêt à l’épargne a une baisse de manière constante ces dernières années, parallèlement aux baisses du taux directeur.

Selon les chiffres de la Banque centrale, les taux d’intérêts pratiqué par les banques pour l’épargne étaient, à titre indicatif, entre 1, 75 et 2, 75% en avril 2017. En mai dernier, ce taux est retombé à entre 1, 2 et 2%. A fin avril dernier, les épargnes en banques se montaient à Rs 222, 7 milliards, toujours selon les derniers chiffres de la BOM.

Une hausse du taux d’épargne viendrait à point nommé dans l’optique d’une inflation à 4, 3% selon les derniers chiffres du Bureau Central des Statistiques. La prochaine réunion du MPC viendra-t-elle donner un signal fort en ce sens, avec une révision à la baisse du taux directeur ? Réponse le 22 août prochain.

Les Golden Jubilee bonds ont la cote

A ce jour, 6000 personnes et organisations ont souscrits aux Golden Jubilee Bonds de la BOM, et ce à hauteur de Rs 9 milliards. Ces obligations avec un taux d’intérêt de 4, 5% arrivent à maturité dans 3 ans. Le Gouverneur de la BOM a prôné le développement du marché secondaire des obligations pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier.