Actu de l'ile Maurice
Actualités

Parlement – Vente de terrains Pas Géométriques : Uteem Vs Soodhun, acte 2

Parlement – Vente de terrains Pas Géométriques : Uteem Vs Soodhun, acte 2

  • La prochaine séance de l’Assemblée nationale promet d’être, une nouvelle fois, très survoltée, voire théâtrale! En effet,celle de mardi 24 juillet sera marquée pour la 2e fois par des questions concernant la polémique entourant la vente d’un terrain Pas Géométrique, à bail par le fils de Showkutally Soodhun, ancien ministre du Logement et des Terres.
    Comme on pouvait s’y attendre, Reza Uteem, député du MMM questionnera le ministre du Logement et des Terres, Mahen Jhugroo. Il voudra savoir comment la société que détient Umeeir Soodhun (fils de Showkutally ) a pu vendre ces terres de l’Etat, ainsi que le bungalow, situés à Grand Baie, en 2016.
    C’est la deuxième fois que ce sujet sera abordé à l’Assemblée nationale. La dernière fois, c’était le 26 avril 2016, alors que Showkutally Soodhun était encore ministre du Logement et des Terres. La question initiale, portait sur les baux accordés par le gouvernement depuis 2015. Le débat étaient très tumultueux entre les deux hommes, lorsque le Chief Whip d’alors, Mahen Jhugroo avait demandé au ministre de tutelle si un mineur pouvait être éligible aux baux de l’Etat. Il faisait référence au député mauve. Soodhun et Uteem ont alors contre-attaqué. Ce qui a provoqué la confusion au sein de l’hémicycle. La Speaker de l’Assemblée, Maya Hanoomanjee avait eu du mal à contrôler la situation.
    On devra donc s’attendre à ce que les prochains débats parlementaires sur cette affaire fassent des étincelles. Cela d’autant plus que, dans une déclaration à Inside News, la semaine dernière, le député de la majorité s’était plaint du fait que les parlementaires mauves répétaient les mêmes questions.
    L’autre question qui retiendra l’attention la semaine prochaine concerne le ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo. Il sera interrogé par rapport aux contrats d’affermage par la Central Water Authority (CWA). Cette question sera posée par le député travailliste Osman Mahomed.
    De son côté, Adil Ameer Meea s’intéressera aux caméras de surveillance qui seront installées dans le cadre du projet Safe City.
    Veda Baloomoody voudra, lui, savoir si un tribunal spécial pour les délits de drogue sera envisagé, tel que recommandé par les Nations Unies.