Actu de l'ile Maurice
Actualités

STC – Stockage des produits pétroliers : Inauguration du projet MROST pour bientôt

STC – Stockage des produits pétroliers : Inauguration du projet MROST pour bientôt

Le projet Mer Rouge Oil Storage Terminal (MROST), réalisé au coût de Rs 550M et ayant une capacité de stockage de 25 000 tonnes de produits pétroliers (essence et diesel), sera inauguré bientôt par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Ce projet mis en place par la State Trading Corporation (STC) a pour objectif principal de répondre aux besoins du pays en cas de pénurie. Le MROST est toujours au stade de ‘commissioning’, voici deux mois.

«D’habitude, Maurice a une capacité de stoctage des produits pétroliers pour une durée de 22 jours. Compte tenu de ce nouveau projet MROST, notre capacité de stockage s’étend sur une durée additionnelle de dix jours», affirme une source bien informée de la STC.

Il est à souligner que la STC importe des produits pétroliers depuis 1985. Mais, le souci majeur était le fait que la STC ne dispose pas de stockage pour ces produits, contrairement à la farine et le riz pour lesquels le pays est doté des espaces dédiées.

Les premiers coups de pioche pour ce projet MROST ayant été donnés en juillet 2016, les travaux étaient échelonnés sur 20 mois. Voici deux mois environ, les nouvelles cuves de stockage étaient fin prêtes à accueillir une première cargaison de 4 400 tonnes métriques de produits pétroliers pour des essais.

A la STC, on fait remarquer : «Au cours de ces cinq dernières années, nous avons constaté une augmentation moyenne de 5% dans la vente de l’essence. Ces calculs ont donc été pris en considération lors de la conception des cuves pour nous assurer qu’un surplus de produits peuvent être stocké

MROST a un réseau de conduits, doté d’une puissante capacité de pompage, reliant la New Oil Jetty et le Quai 1 aux cuves. Les conduits en acier sont aux normes européennes et le réseau du MOST qui s’étend sur une distance de 15km est résistant aux temps cycloniques et les raz des marées.

En cas de mauvais temps, le débarquement des produits pétroliers se fera dans un endroit protégé, soit au Quai 1. Les réservoirs sont équipés d’un système permettant la détection précoce d’éventuelle fuite, souligne la STC. «Même si les risques de fuites sont quasi inexistants, les cuves sont entourées d’un ‘Bundwall’ qui assurera qu’aucun produit n’entre en contact avec l’environnement et l’écosystème. Les risques de contamination sont donc presqu’inexistants», précise-t-on à la ST