Actu de l'ile Maurice
Actualités

Deepak Balgobin, Chairman de la MHC : « Nous avons eu moins de 1% de non-performing loans en 2017 »

Deepak Balgobin, Chairman de la MHC :  « Nous avons eu moins de 1% de non-performing loans en 2017 »

Deepak Balgobin, le Chairman de la Mauritius Housing Company évoque pour Inside News la révision du taux d’intérêt pour les prêts-logement de la MHC. Ce dernier se réjouit aussi du nombre de prêts en hausse couplé à un faible taux de prêts non performants, en l’occurrence les non remboursements.

  • La MHC a décidé de réduire les taux d’intérêts pour les prêts-logements à 1% pour la première année. Pourquoi une telle initiative ?

Lorsque les gens décident de faire l’acquisition d’un terrain, d’une maison ou encore d’en construire une, la première année est souvent la plus difficile. C’est pour cette raison que nous avons décidé de prendre cette décision afin d’aider au mieux les familles mauriciennes. Certes, à partir de la deuxième année, le taux augmente, mais même dans ce cas, le taux demeure très compétitif par rapport aux autres offres sur le marché.

  • Nous notons une hausse constante du nombre d’emprunts de la MHC ces dernières années. Comment expliquez-vous cela, alors qu’il y a de plus en plus d’offres de prêts-logements sur le marché ?

En 2015, nous avons déboursé pour plus de Rs 1 milliard de prêts. En 2016, ce chiffre est passé à Rs 1, 4 milliard et en 2017 à plus de Rs 1, 5 milliard. La MHC est une institution qui existe depuis 55 ans et c’est la première fois que le montant de Rs 1, 5 milliard est ainsi atteint. Et pour cette année, nous prévoyons de débourser pour plus de Rs 1, 8 milliard, voir même Rs 2 milliards. Nous avons mis en place un système afin de donner des prêts au plus grand nombre et nous avons aussi introduits des services annexes, comme les plans des maisons gratuits. Le logement est une des priorités des Mauriciens et ces initiatives vont de pair avec la volonté du gouvernement pour que chaque famille mauricienne ait son logement.

  • Vous parlez de donner des prêts au plus grand nombre. Mais cela ne risque-t-il pas de poser problème avec des risques de non-performing loans ?

Je vais vous surprendre. Alors même que, comme je vous l’ai dit, nous avons octroyé pour plus de Rs 1 , 5 milliard de prêts en 2017, nous avons eu moins de 1% des non-performing loans. Ce qui est un chiffre très faible. Les gens remboursent leurs emprunts ! Ceci est dû au fait que nous octroyons des prêts de qualité et que nous avons mis sur pied un système de Know Your Client (KYC) très précis.

  • Pouvez-vous nous parler des projets futurs de la MHC ? Où en est le projet de Le Hochet ?

A Le Hochet, nous avons déjà procèdé à la pose de la première pierre et nous avons déjà fait l’exercice d’appel d’offres. Pour rappel, il s’agit d’un projet de 119 appartements, maisons ou encore duplexes à l’intention de la classe moyenne. Et il est bon de savoir que tous les logements concernés ont déjà été réservés. Ce qui démontre l’engouement autour. Et le mois prochain, nous allons annoncer un projet similaire, toujours à l’attention de la classe moyenne.