Actu de l'ile Maurice
Politique

Road Traffic (Amendment) Bill – MMM: Paul Bérenger salue Nando Bodha pour son discours

Road Traffic (Amendment) Bill – MMM: Paul Bérenger salue Nando Bodha pour son discours

  • Lors de sa conference de presse, samedi 21 juillet, le leader du MMM, Paul Bérenger a salué le ministre des Infrastructures Publiques et du Transport intérieur, Nando Bodha pour son discours sur le Road Traffic (Amendment) Bill, présenté en 2e lecture, à l’Assemblée Nationale, mardi dernier.
    «C’est une bonne chose. Nando Bodha a présenté le Road Traffic (Amendment) Bill en 2
    e lecture. C’est comme ça qu’on doit fonctionner en démocratie. S’il s’avère que ce projet de loi est compliqué, je tiens à saluer Nando Bodha pour son discours», a déclaré Paul Bérenger. Soulignant qu’à un moment donné, le ministre des Infrastructures Publiques et du Transport intérieur aurait été confus dans son intervention, il s’est réjoui que les parlementaires auront l’occasion de revenir sur ce projet de loi lors de la séance parlementaire, mardi prochain.
    En revanche, le leader du MMM déplore que tout l’aspect légal de délit de conduire sous l’effet de la drogue a été renvoyé à une date ultérieure. «Je crois que le gouvernement n’arrive pas à comprendre l’urgence de faire des provisions légales pour le délit de conduire sous l’effet de la drogue», a-t-il affirmé.
    Le leader du MMM a réitéré que conduire sous l’effet de la drogue («Drug Driving») constitue un facteur de risque qui tue plus de personnes en Nouvelle Zélande. « Les débats sur ce projet de loi seront intéressants au Parlement, mardi prochain (ndlr : le 24 juillet)», a-t-il laissé entendre.
    Répondant à une question de la presse, le leader du MMM a soutenu que le Drug Driving Testing aurait dû être introduit à Maurice bien auparavant, cela compte tenu du nombre d’accidents sur nos routes actuellement. «Il nous faut combattre toutes les causes d’accident», a-t-il maintenu.
    A une autre question de la presse par rapport au taux d’alcoolémie dans le sang, Paul Bérenger a dit noter que le taux permissible de 50 milligrammes est en passe d’être ramené à 20 milligrammes.
    «La tendance en Europe est de 20 milligrammes d’alcoolémie dans le sang. A Maurice, je ne la vois pas sous cette angle là. Bien évidemment, il faut amender la loi», a soutenu Paul Bérenger avant d’ajouter : «Je souleverai plusieurs à ce sujet à l’Assemblée Nationale, d’autant plus qu’il y a des risques qu’avec un seul verre de biere ou une coupe de vin, un conducteur se voit être péna