Actu de l'ile Maurice
Actualités

Société coopérative de Vacoas: Le bras de fer continue entre le ministre Bholah et Sunil Jhugroo

Société coopérative de Vacoas: Le bras de fer continue entre le ministre Bholah et Sunil Jhugroo

Le ministre des Coopératives était face à la presse, ce lundi 23 juillet. Sunil Bholah s’est prononcé sur les accusations portées contre lui par l’ancien directeur de cette Coopérative qui avait fait polémique.

Dans un premier temps le ministre a récusé les allégations de Sunil Jhugroo, selon lesquelles il se serait personnellement ingéré dans la vente des propriétés de la Coopérative. En effet, il est reproché au ministre d’avoir cédé ces biens pour une somme au-dessous de sa valeur réelle. Sunil Bholah lance un défi à Sunil Jhugroo de venir prouver qu’il a failli dans cette transaction en tant que ministre de tutelle.

Le ministre insiste que tout a été fait dans la transparence, et ce, avec l’aval des membres de la coopérative

A noter que Fontanel & Mone avait offert près de Rs 670 millions avec un brokers’ fee de 6%. Claridges Property Ltd avait, pour sa part, proposé Rs 650 millions sans brokers’ fee.

« Missie Jhugroo pa pu dir ou sa », retorque le ministre. Il ajoute que c’est le Board qui a tout approuvé en toute légalité.

D’autre part, le ministre des Coopératives a déclaré que c’est l’ICAC qui a convoqué Sunil Jhugroo et que ce n’est pas ce dernier qui est allé déposer de son plein gré. Le ministre affirme aussi que l’ancien président de la VPMCS a juré un faux affidavit. « Mais, il n’a jamais eu le courage d’aller déposer à l’ICAC », lance-t-il.

Sunil Bholah va plus loin pour porter, à son tour, des accusations à l’encontre de Sunil Jhugroo. Il avance que suite à des problèmes en 2015, le Registrar des sociétés coopératives avait nommé un Caretaker Board, présidé dans un premier temps par Sunil Jhugroo, pour redresser la situation au sein de la société. Il rappelle qu’il y avait maldonne et malversations de plus de Rs 300 millions au sein de la VPMCS.