Actu de l'ile Maurice
Politique

Vacances parlementaires : qu’en pensent nos élus ?

Vacances parlementaires : qu’en pensent nos élus ?

Vers la fin du mois de juillet, nos parlementaires seront en vacances. Ils ne seront pas présents dans l’hémicycle normalement jusqu’en octobre.  Ce qui fait que pendant trois mois, les portes de l’hémicycle seront fermées.  N’est-il pas temps d’écourter les congés pour les acteurs politiques ? Dans ce contexte, Inside News a interrogé certains parlementaires pour avoir leurs sentiments.

Mahen Jhugroo, ministre du Logement et des Terres trouve tout à fait normal qu’il y a des vacances parlementaires. D’ailleurs, fait-il ressortir « les parlementaires de la majorité ne chôment pas pendant les vacances, contrairement à ceux de l’opposition. » Le parlementaire se pose la question suivante : « combien de membres de l’opposition ont pris part à toutes les sessions à l’Assemblée nationale jusqu’à ce jour ? » Selon lui, tous ceux qui critiquent ces vacances «  pataugent dans la démagogie !»
Reza Uteem, membre du MMM, pour sa part, dit ne pas comprendre la raison d’avoir des vacances parlementaires. Selon lui, « si le parlement est en vacances, les scandales n’éclateront certainement pas  » Le député mauve estime qu’il faut « au contraire augmenter le nombre de sessions par semaine ».
Guito Lepoigneur, l’élu de la circonscription no 20 (Beau-Bassin/Petite Rivière) partage le sentiment de Reza Uteem. Le parlementaire du PMSD est d’avis que les trois mois de congé accordés aux élus devront être écourtés.  « Un mois et demi devrait suffir ! », suggère-t-il.  Par contre, il est d’avis que le problème de temps alloué aux questions parlementaires est entier. « Il est grand temps de revoir beaucoup de choses à l’Assemblée nationale ! », souligne-t-il.