Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Le meurtrier de Krishna Ramgoolam tente d’agresser des membres du commando avec un couteau

Le meurtrier de Krishna Ramgoolam tente d’agresser des membres du commando avec un couteau

Mardi 24 juillet. Il est 2 h du matin lorsque des voitures banalisées pénètrent dans une petite rue de cité La Cure. Selon des informations obtenues par les limiers de la Field Intelligence Office menés par le sergent Arnasala, c’est là que Sailesh L’aiguille, soupçonné du meurtre de Krishna Ramgoolam, un commerçant de 70 ans, avait trouvé refuge.

Ce récidiviste notoire de 37 ans s’était évadé des locaux de la Criminal Investigation Division (CID) de Pamplemousses, la semaine dernière. Il avait été arrêté pour une série de vols à travers l’île. La taupe n’avait pas menti. Le suspect se trouvait, bel et bien, dans une petite cabane.

Les limiers du Field Intelligence Office menés par le sergent Arnasala,  ceux de la Criminal Investigation Division (CID) de Pamplemousses épaulés par des commandos ont investi les lieux. En réalisant qu’il était fait comme un rat, Sailesh L’Aiguille, armé d’un couteau, a tenté d’agresser les membres du commando qui tentaient de le maîtriser. Mais le rapport de force était trop considérable.

Interrogé par les enquêteurs concernant son évasion des locaux de la CID, le suspect a confié aux policiers qu’il craignait de retourner en prison pour le meurtre de Krishna Ramgoolam. « Mo finn sové parski mo ti koné mo ti pou ale crazé dans sa crim Vallée des Prêtres la». Il a balancé les noms de

Pour rappel, Krishna Ramgoolam, un commerçant de 70 ans et son fils Arvinsing avait été agressés à coups de sabre lorsqu’ils s’apprêtaient à fermer leur commerce. Le septuagénaire a rendu l’âme le lundi 16 juillet à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Jeetoo.

L’enquête est menée sous la supervision du SP Dewonarain.