Actu de l'ile Maurice
Actualités

Miss/Mr World Mauritius : La course à la succession de Ravina et Curpanen ouverte

Miss/Mr World Mauritius : La course à la succession de Ravina et Curpanen ouverte

L’édition 2018 du concours Miss Mauritius et Mr World Mauritius promet. Le comité d’organisateur promet des surprises pour les douze finalistes de cette 49e édition. Mais pour vivre cette expérience unique, il faut avant tout s’enregistrer. La date butoir pour le faire est le 31 juillet.

Nous sommes donc à exactement une semaine de la fermeture de l’appel à candidatures de Miss et Mr World Mauritius. Les éventuels candidats ont jusqu’au 31 juillet pour remplir les formulaires en attendant un premier exercice de sélection. La présidente de la Miss Mauritius National Organisation, Primerose Obeegadoo, encourage vivement les jeunes à s’inscrire au plus vite pour avoir la chance de vivre une expérience qu’elle qualifie de « sans précédente».

La beauté physique, d’esprit et du cœur sont les principaux atouts recherchés. « Nous recherchons vraiment des candidats qui possèdent une multitude de qualités pour pouvoir représenter notre pays à travers le monde. Idéalement ils doivent être beaux physiquement, intelligents, soigneux, sportifs, etc. Ce sont les principaux atouts, mais on s’assure aussi que les candidats soient sérieux, responsables, et n’ont pas de problèmes avec l’alcool, la cigarette et la drogue», souligne Mme Obeegadoo.

Cette année le comité d’organisateur travaille sur un projet différent. Des négociations sont en cours avec  des sponsors. Selon nos recoupements d’informations, les douze finalistes pourront effectuer un voyage à l’étranger en groupe. Primerose Obeegadoo ne veut rien dévoiler pour le moment.

Pour en revenir à l’édition 2017, la Rodriguaise, Murielle Ravina, élue la Miss Mauritius 2017, et Alexandre Curpanen, le Mr World Mauritius 2017, vont représenter Maurice au niveau mondial. Murielle se rendra en Chine en décembre et Alexandre aux Philippines en janvier.

Ils ont tous deux fait leurs preuves l’an dernier. Il est déjà temps de trouver la relève pour 2018/2019.