Actu de l'ile Maurice
Actualités

MASA : La nomination d’une Permanent Secretary dérange

MASA : La nomination d’une Permanent Secretary dérange

Le ministère des Arts et de la culture a récemment nommé sa Permanent Secretary (PS) comme Officer in Charge de la Mauritius Society of Authors (MASA). Selon nos informations, cette nomination ne fait pas l’unanimité au board de l’organisme.

Certaines personnes parlent de conflit d’intérêt et se demandent si la MASA ne subira pas une politique culturelle « déphasée » et une « léthargie ». D’autres pensent que la PS ne pourra pas faire avancer les choses au sein de l’organisme, car, elle doit s’occuper des responsabilités du ministère des Arts et de la culture. D’autre part, toujours selon nos recoupements, la PS bénéficiera d’une allocation mensuelle puisée des caisses de la MASA.

« La MASA est une organisation qui gère un droit privéC’est dangereux d’avoir un haut fonctionnaire à la tête de l’institution surtout avec des amendements à la Copyright Act », indiquent certaines sources. Elles sont d’avis que sous cette section, le ministère pourra demander le montant des droits d’auteurs, qui sont privés.

« La PS agira sous le manteau et approuvera sans doute les demandes du ministère», soutient un producteur de carrière.

Pour rappel, lors des débats sur le Copyright (Amendment) Bill en 2017, les artistes avaient montré leur désapprobation au sujet de la section 48A. Cette section concerne les « Directions by Minister » et stipule que « The Minister may give such written directions of a general character to the Society, not inconsistent with this Act, as he considers necessary in the public interest, and the Society shall comply with those directions ».

La Copyright Act prévoit aussi que le ministre pourra demander des informations et « at such time as he thinks necessary in respect of its activities » et que « the Society shall supply such information ».

Sedley Assonne, membre du conseil d’administration de la Mauritius Society of Authors (MASA) nous explique que c’est suite au départ à la retraite d’Harold Lai que la Permanent Secretary a été nommée au conseil d’administration pour assurer les fonctions d’Officer in Charge.

Sedley Assonne ajoute par ailleurs, qu’en tant que membre élu pour la troisième fois à la MASA, il avait recommandé à ce qu’une personne qui connaît les rouages du métier soit nommée en tant qu’Officer in Charge.

« J’ai toujours lutté pour l’indépendance et l’autonomie de la MASA », nous indique-t-il. Ce dernier affirme aussi que « cette nomination n’est pas juste » et qu’il y aurait dû avoir un appel à candidatures pour ce poste. Il fait savoir que si l’appel à candidature n’aurait mené à rien, c’est alors que le ministre aurait dû nommer une personne.

Cependant, Sedley Assonne estime que la nomination est temporaire. Il fait un appel au ministre des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun, qui, selon lui « est une personne à l’écoute » et lui demande de nommer un employé de la MASA, tout comme Harold Lai l’était. « Kumsa board pu gard so lindepandans ».

Du côté du ministère des Arts et de la Culture, on nous informe que la nomination de la Permanent Secretary est temporaire en attendant la venue d’un nouveau directeur.