Actu de l'ile Maurice
Actualités

Affaire Medpoint: Bénéfice du doute accordé à Yodhun Bissessur et Aneerood  Jeebodhun

Affaire Medpoint: Bénéfice du doute accordé à Yodhun Bissessur et Aneerood  Jeebodhun

Les témoins de la défense et de la poursuite sont du même avis sur la méthode utilisée pour évaluer la clinique
Les deux magistrats ont aussi pris en considération que l’équipe qui avait initialement évalué la clinique Med Point à Rs 75 millions s’était basée sur une chiffre erroné portant sur le coût de construction de l’Hôpital de Souillac, soit Rs  187 millions alors que le montant total déboursé sur ce projet était de Rs 235 millions. On note aussi que durant ce procès, il n’a pas été contesté par les témoins que la valeur des terrains aux alentours de la clinique Med Point  était de Rs 10 millions/arpent au moment de l’évaluation.

L’équipe qui avait initialement évalué la clinique Med Point à Rs 75 millions s’était basée sur une chiffre erroné portant sur le coût de construction de l’Hôpital de Souilla
Les preuves de la poursuite n’ont pu démontrer que Yodhun Bissessur et Aneerood  Jeebodhun ont utilisé leurs positions pour obtenir des gratifications dans l’affaire Med Point.

Après avoir analysé les autres points de la défense, les magistrats ont conclu que “the prosecution has failed to adduce sufficient evidence to establish its cases against Accused no.1 beyond reasonable doubt under Counts I and II. The circumstances as such lead us to conclude that Accused no.1 is entitled to the benefit of the doubt and we therefore grant to Accused no.1 the benefit of the doubt anddismiss Counts I and II of the information against him.

We also find that the prosecution has failed to prove its case against Accused no.2 underCount III beyond reasonable doubt. We accordingly dismiss Count III against Accused no.2.”