Actu de l'ile Maurice
Regional

La Réunion : un humoriste accusé d’exploitation et de viol

La Réunion : un humoriste accusé d’exploitation et de viol
Elles ont donc décidé d’entamer une grève de la faim lundi dernier, devant les grilles des anciens locaux de RFO, pour réclamer le salaire des derniers mois.

Le célèbre humoriste Lino est pointé du doigt par deux femmes, Emeline et Jessica, qui l’accusent de les avoir exploitées au sein de son association, le Lino Comedy.

Jessica accuse même ce dernier de viol. Elles ont donc décidé d’entamer une grève de la faim lundi dernier, devant les grilles des anciens locaux de RFO, pour réclamer le salaire des derniers mois. Emeline clame avoir travaillé les derniers six mois comme son assistante sans même être rémunérée alors qu’au début elle devait être prise pour être comédienne. Quant à Jessica, elle a été payée en dessus de ce qui était convenu mais le pire, c’est qu’elle allègue que lors d’une soirée arrosée, elle s’est retrouvée inconsciente et nue dans le lit de Lino et qu’il en a profité pour abuser d’elle.

Quant à Lino, il nie toute allégation.

« Je suis quelqu’un d’exigeant, je le reconnais, mais je ne suis pas le monstre qu’elles décrivent, se défend-il. Je suis allé les voir, dès que j’ai appris ce qu’il se passait. Je suis ouvert à la discussion, mais elles ont refusé l’entretien »

Lino

a-t-il déclaré. Il affirme que pour Emeline, il n’était pas question de contrat mais juste une aide administrative qu’elle apportait à son association en échange de son aide en cours de théâtre. Et pour Jessica, il dit avoir signé son contrat et qu’il n’y a pas eu de viol.

« c’est elle qui  proposait spontanément ses services. Je n’allais pas refuser »

avoue-t-il en déclarant que ces deux femmes veulent le faire passer pour un bourreau.

Par ailleurs, selon son ex-associée, Natacha Ramin, Lino est bel et bien coupable des faits qui lui sontreprochés et soutient les grévistes dans leurs démarches. Pour cause, Lino lui avait présenté Emeline et Jessica comme ses employées et affirme que l’humoriste a un vrai problème dans le management d’une équipe.

La Réunion : un humoriste accusé d’exploitation et de viol