Actu de l'ile Maurice
Actualités

Anita devant l’ICAC : « Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser »

Anita devant l’ICAC : « Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser »
Anita devant l’ICAC : « Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser » « Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser ». C’est ce qu’a révélé celle qui avait été très proche du suspect dans le trafic de drogue au port,

Anita devant l’ICAC : « Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser »

« Navin Kistnah était amoureux de moi et voulait m’épouser ». C’est ce qu’a révélé celle qui avait été très proche du suspect dans le trafic de drogue au port, et qui a comparu pendant deux jours devant l’ICAC durant la semaine écoulée. En effet, elle est arrivée au siège de l’ICAC le mardi 24 juillet à 16 heures pour repartir vers les 19 heures. Elle est retournée le lendemain à 9 heures et son interrogatoire a duré jusqu’à 14 heures.

Il nous revient que celle prénommée Anita a expliqué sa relation avec le suspect Navin Kistnah. Elle affirme que ce dernier avait l’habitude de venir dans son salon de coiffure depuis 2008. Au fil des années, cependant, affirme la jeune femme, Navin Kistnah serait tombé amoureux d’elle. Toutefois elle devait déclarer qu’elle avait repoussé ses avances. Elle est défendue on avocat par Me Anoup Goodarry.

Dans sa déposition la jeune femme raconte qu’à un certain moment Navin Kistnah avait un problème d’argent et lui avait emprunté une somme de Rs 30 000. Quelque temps plus tard, voyant que Navin Kistnah menait une vie aisée, elle lui avait demandé de lui rembourser ses Rs30 000. Et ce dernier devait lui retourner non pas Rs 30 000 mais Rs 50 000.

La jeune femme devait également préciser aux officiers de l’ICAC qu’elle mène une vie aisée et n’a pas besoin d’aide financière de quiconque. Elle a dit que son mari travaille à Dubayy dans un hôtel huppé et il lui envoit tout ce dont elle a besoin. Elle précise que son frère a un poste à la CWA et sa sœur aussi travaille.

Après son interrogatoire, Anita a été autorisée chez elle. Les enquêteurs procèdent actuellement aux vérifications de ses déclarations et ils décideront ensuite de la marche à suivre.