inside news :
Politique

Rapport Commission Drogue : Xavier-Luc Duval en faveur d’un comité parlementaire

Rapport Commission Drogue : Xavier-Luc Duval en faveur d'un comité parlementaire
Xavier-Luc Duval, entouré de ses proches collaborateurs :inside.news

Le leader de l’opposition a réagi suite au rapport de la commission drogue rendu public par le Premier ministre, Pravind Jugnauth ce vendredi 27 juillet. C’était ce samedi matin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’Astor Court. Xavier Luc Duval se dit choqué des retombés du rapport.
Selon lui, le rapport ne peut qu’entâcher l’image du pays surtout après les derniers rapports citant Maurice dans des cas de blanchiment d’argent.
Le leader de l’opposition juge que la décision de Pravind Jugnauth, de mettre en place un comité interministériel dans le sillage du rapport

« ne changera rien à la situation ».

La raison étant que les autorités locales, à savoir l’ADSU, la force policière et les avocats ne sont plus dignes de confiance. Pour le leader de l’Opposition, un comité parlementaire serait plus approprié dans une situation qu’il qualifie de« grave et d’inacceptable ». C’est dans ce sens que Xavier-Luc Duval exprime son inquiétude sur les enquêtes qui seront menées dans le sillage  du rapport de la commission. Il pense qu’il faudrait surement renommer des juges pour qu’ils deviennent des juges d’instructions et ainsi traîner les coupables en justice en toute impartialité. Selon Xavier Luc Duval, Paul Lam Shang Leen devrait lui-même se charger de ces enquêtes.

Selon Xavier Luc Duval, ce rapport a aidé à identifier les institutions corrompues telles que l’ADSU. Aussi celui-ci servira à apporter des amendements dans la loi qui pourront être débattus au Parlement et surtout démanteler les réseaux de drogue à Maurice.

Par ailleurs, le leader de l’Opposition affirme qu’on a accorde peu d’importance à la réhabilitation à Maurice et explique qu’il ne faut condamner que les trafiquants et non les consommateurs.

« Nu dire NON à la prison pour les consommateurs car ils sont des victimes et doivent être réhabilités pour trouver leur place dans la société. Ainsi, ils évitent de s’adonner à commettre d’autres délits»

souligne-t-il.

 

Rapport Commission Drogue : Xavier-Luc Duval en faveur d’un comité parlementaire