Actu de l'ile Maurice
Actualités

La FTU réclame un Fact Finding Committee

La FTU réclame un Fact Finding Committee:Inside.News
Atma Shanto, président de la FTU parle « d’attitude répressive » adoptée par l’Employment Relations Tribunal (ERT).

« Eleksyon ERT sou represyon patron », « Bann opreser pena plass dan nu repiblik », « Eleksyon ERT bizin free and fair ».

Ce sont quelques mots qui étaient inscrits sur des pancartes des membres de la Fédération des Travailleurs Unis (FTU) ce mardi 31 juillet. Ils manifestaient devant le bureau du ministère du Travail à la Victoria House.
Atma Shanto, président de la FTU parle

« d’attitude répressive »

adoptée par l’Employment Relations Tribunal (ERT). Il évoque une campagne d’intimidation de l’organisme envers les employés le jour des élections.  « Nu note ki ena enn violasyon terib, nu revolte par la sitiasyon ».

« Il n’est pas normal qu’une telle atmosphère règne, car, celle-ci n’encourage pas les travailleurs à aller voter »

, fait-il savoir.

La FTU a également soumis un mémorandum au ministre du Travail. La plateforme syndicale réclame qu’un Fact Finding Committee soit institué pour faire la lumière sur la pression, qui selon lui, effectuée sur le mouvement  syndicale lors des élections.

« Il ne faut pas oublier que le droit de se syndiquer fait partie de notre constitution », affirme-t-il.

Ce dernier espère que Soodesh Callichurn prenne les taureaux par les cornes et institue un Fact Finding Committee 

« pu kone ki p pase dan sekter prive ek kifer to sindikalizasyon feb ».

Atma Shanto affirme cependant que si le gouvernement ne vient pas de l’avant avec un Fact Finding Committee, il n’aura pas d’autre choix que de loger l’affaire devant le Committee on Freedom of Association (CFA) au niveau de l’International Labour Organisation (ILO).

La FTU réclame un Fact Finding Committee