Actu de l'ile Maurice
Actualités

La plateforme « Kolektif » décide de prendre les choses en main

A Rose-Hill : La plateforme « Kolektif » décide de prendre les choses en main:Inside.News
Les habitants ne savent plus à quel saint se vouer.

Trottoirs endommagés, commerces en ruines, drogues, prostitution…  La situation socio-économique à Rose-Hill semble s’être détériorée au fil du temps. Le décor est pitoyable. Les habitants ne savent plus à quel saint se vouer. Plusieurs fois, les différentes associations ont alerté les autorités, mais rien n’est fait pour remédier à la situation.

Dans ce contexte, une plateforme, intitulée « Kolektif » regroupant plusieurs associations, ont décidé de prendre les choses en main. A cet effet, les membres de l’association ont fait un état des lieux. L’initiative revient à Dev Sunnasy, président de l’ONG smartCITIZEN. Il est d’avis que la situation est grave.

« Il faut que le gens reviennent dans le centre-ville. Il a un sentiment de peur qui y règne. Si les autorités ne veulent rien faire. On n’a pas le choix ! », souligne-t-il

D’ailleurs, le président de l’ONG fait ressortir que très bientôt, un levée des fonds sera organisé pour « essayer de trouver une solution afin que Rose-Hill retrouve sa lettre de noblesse ».

Le Kolektif s’engage, fait-on comprendre, à ne pas laisser personne de côté. « Il faut impérativement avoir des développements infrastructurels, mais il est important de ne pas exclure le bien-être des habitants », clame Raj Soodeehul, le président de l’Association pour la protection des droits des Handicapés (APDDH) qui fait parti de la plateforme. Il souligne qu’ « il nous importe de ne pas marginaliser la personne ayant une incapacité, mais plutôt de valoriser son rôle social ».

A Rose-Hill : La plateforme « Kolektif » décide de prendre les choses en main