Connect with us

Politique

Roshi Bhadain demande la révocation de Sesungkur : La réplique ne s’est pas fait attendre…

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Roshi Bhadain demande la révocation de Sesungkur : La réplique ne s'est pas fait attendre...

Roshi Bhadain demande la révocation de Sesungkur : La réplique ne s’est pas fait attendre…

Roshi Bhadain, leader du Reform Party a réclamé la révocation de Sudhir Sesungkur, l’actuel ministre des Services financiers. C’était lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 9 juillet. Cela fait suite au fait que, selon l’ancien ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur n’aurait pas bien traité le dossier de l’Estern and Southern African Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG).

Et comme on s’y attendait, Sudhir Sesungkur lui a donné la réplique. Dans une brève déclaration à Inside News, le ministre de tutelle a fait savoir qu’il ne prend pas en considération les paroles de Roshi Bhadain. « Allez lui demander ce qu’il avait fait pendant deux ans à la tête de ce ministère ! », lance le ministre Sudhir Sesungkur. Par contre, le ministre dit qu’il répondra aux questions, si le sujet est soulevé à l’Assemblée nationale demain, mardi 10 juillet.

D’après Roshi Bhadain, le rapport des Assesseurs de l’ESAAMLG est troublant. Il estime que le ministère n’a pas fait son travail comme il se doit. De plus, souligne-t-il, il est temps que le dossier de l’Estern and Southern African Anti-Money Laundering Group soit transféré au ministère des finances. « On ne peut lui faire confiance actuellement ! », martèle-t-il.

 

 

Advertisement

Politique

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Deborah Momplé

Published

on

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

« Premyer minis pena pou pran permisyon ar twa avan li voyaze.» C’est le message que lance le Chief Whip, Bobby Hurreram à Paul Bérenger. Les propos du leader des Mauves sont totalement déplacés, estime le parlementaire de la majorité gouvernementale. « Hormis d’être un Premier ministre, Pravind Jugnauth est un père de famille, avec des valeurs. Il a des engagements familiaux à respecter. Comme tous les papas du monde d’ailleurs. Il a le droit d’assister à la cérémonie de remise de diplôme de son enfant.»

Pour rappel, le leader des Mauves a, dans sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 14 juillet, été critique envers le Premier ministre. Cela suite au déplacement du chef du gouvernement à l’étranger pour quelques jours, « alors qu’il a fait circuler le Finance Bill et le projet de loi visant à apporter des amendements à la Road Traffic Act », avait-il dit.

Continue Reading

Politique

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace!»

Le président du MSM n’a pas apprécié les remarques de Paul Bérenger à l’égard du Premier ministre. Showkutally Soodhun est d’avis que le leader des Mauves « est jaloux de l’accomplissement de Pravind Jugnauth comme ministre des Finances ».

Cela fait suite aux propos de Paul Bérenger qui disait que le leader du MSM ne peut pas gérer deux portefeuilles ministériels en tant que ministre des Finances et celui de Premier ministre. « Paul Bérenger bizin get li dans la glace. Li bizin donn leadership MMM à Ajay Guness! », estime Showkutally Soodhun.

Il a aussi évoqué des reproches faites par le leader des Mauves à l’effet que Pravind Jugnauth ne répondait pas aux questions parlementaires correctement. Selon le député de la circonscription no 15, « c’est inadmissible que les députés du MMM posent les même questions la plupart des fois ! » Dans ce contexte, il estime que Paul Bérenger «  a des leçons à prendre de Pravind Jugnauth ».

Décidément, il semble que les piques électorales ont déjà débutées…

Continue Reading

Politique

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Cela fait environ un mois depuis que Dhanesh Maraye, le comptable de formation, a claqué la porte du PMSD. Dans une déclaration à Inside News, le candidat battu à l’élection partielle au no 18 nous confie avoir la liberté de parler aujourd’hui.

« A l’époque, mo ti ena enn direktiv du PMSD ki mo ti bizin suiv. Azordi se nepli le cas. La politique pour moi, c’est fini », souligne-t-il. De plus, il lance ceci : « je suis quelqu’un de franc. Donc la politique n’est pas faite pour moi ! »

Pour rappel, Dhanesh Maraye avait soumis sa démission au leader du PMSD le 11 juin dernier. Jusqu’à présent, des rumeurs circulaient à l’effet qu’il y avait un conflit entre les deux hommes. Or, cela n’a jamais été le cas, laisse-t-il entendre.

Continue Reading

Trending