Connect with us

india

INDIA : a tweet saved 26 girls from becoming sex slaves

Published

on

INDIA : a tweet saved 26 girls from becoming sex slaves

INDIA : a tweet saved 26 girls from becoming sex slaves

A Twitter user becomes “hero” by saving 26 girls from a human trafficking band. The girls, all minors, were between 10 and 14 years old.

A Twitter message from a man in India contributed to thwart the plans of a couple of traffickers who had captured 26 girls in order to sexually exploit them.

On July 5, the passenger Adarsh ​​Shrivastava travelling by train to the city of Uttar Pradesh, saw that in his cabin there were quite a large number of girls in their early teens, visibly distressed.

Instinctively, Shrivastava took out his phone, created a Twitter account, and wrote a message in which he “tagged” several authorities in his country such as the Railway Ministry and the Office of the Prime Minister of India, Narendra Modi.

I am traveling on (the train) Avadh Express (19040). Seat S5. In my cabin there are 25 girls, all young, some are crying and feel insecure, “wrote Adarsh ​​Shrivastava.
And shortly after issued a new message that said: “Possible deals with people. My current station is Hari Nagar and my next station is Bagaha and then Gorakhpur. Gently, help. Please, help.

Within minutes, the Indian police tweeted that they would take the necessary actions and that they would soon arrive on the train.

Half an hour later, a group of policemen in civilian clothes, boarded the train and arrested two men of 22 and 55 years old who were accompanying the girls and who are now being tried for human trafficking.

The police guarding the trains in that part of India reported in a statement that the girls, who would have been most probably sold as sex slaves, were safely returned to their respective families.

More than 9,000 children in India were victims of trafficking since 2016, according to the Ministry of Development of Women and Children. Minor boys and girls, usually from poor and rural areas, are deceived and made to leave their homes with the promise of getting a job in the city. Next, they are trafficked as child labourers, sex workers, minor brides, illicitly adopted children and, sometimes, they are even sent abroad for horrors like organ trafficking.

Advertisement

india

Inde: Assurance de 3 ans obligatoire pour les voitures et motos, ordonne la Cour

Published

on

Inde: Assurance de 3 ans obligatoire pour les voitures et motos, ordonne la Cour

Inde: Assurance de 3 ans obligatoire pour les voitures et motos neuves, ordonne la Cour

Aux grands maux, les grands remèdes. La Cour suprême de Delhi a accepté les recommandations d’un High Powered Committee sur la sécurité routière. Une des recommandations visaient à rendre obligatoire une assurance tiers pour une période minimum de trois ans et ce jusqu’à 5 ans. En Inde, beaucoup des propriétaires assurent leurs véhicules pour la première année et  ne les renouvellent pas après. Ce qui fait que bien souvent, des victimes sont privées de compensation.

Les juges Madan B. Lokur et Deepal Gupta ont ordonné qu’aucun nouveau véhicule, qu’il soit quatre roues ou deux roues, ne quitte le showroon sans une assurance d’une durée minimum de trois ans. Les compagnies d’assurances devraient venir avec des plans spéficifiques à cet effet. Cette décision a été annoncée vendredi. Actuellement, les propriétaires assurent leurs véhicules sur une base annuelle, mais beaucoup le font que pour la première année, selon les données des autorités. Sur les 18 millions de véhicules enregistrés, seulement 6 millions sont assurés. L’association des assureurs IRDA voulait que cette mesure ne soit pas obligatoire, mais la Cour leur a ordonné de suivre les recommandations des autorités indiennes.

Continue Reading

india

Inde: Pas plus de 5 messages WhatsApp par jour

Published

on

Inde: Pas plus que 5 messages WhatsApp par jour

Inde: Pas plus de 5 messages WhatsApp par jour

Dans un message envoyé ce vendredi, WhatsApp informe les Indiens qu’ils ne pourront envoyer que 5 messages quotidiennement. Après ce nombre, le “forward button” sera bloqué.

Cette compagnie a noté que l’Inde est le pays où plus de messages, photos et vidéos sont envoyés à travers Whatsapp. La compagnie, qui est propriété de “facebook” compte plus d’un milliard d’utilisateurs dont 200 millions d’Indiens.

Ce test va s’appliquer à tous ses utilisateurs en Inde. Cette action a aussi pour but de mettre frein à des “fake messages” et “fausses informations” qui circulent en masse.

Dans un blog, la compagnie a écrit ceci:  “We built WhatsApp as a private messaging app – a simple, secure, and reliable way to communicate with friends and family. And as we’ve added new features, we’ve been careful to try and keep that feeling of intimacy, which people say they love.  WhatsApp had introduced the option of forwarding multiple chats at once a few years ago. We are deeply committed to your safety and privacy which is why WhatsApp is end-to-end encrypted, and we’ll continue to improve our app with features like this one.”

Continue Reading

india

Inde – Judiciaire : Après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation sexuelle

Published

on

Inde - Judiciaire : Après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation sexuelle

Inde – Judiciaire : Après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation sexuelle

La position finale de la Cour sera très suivie, mais déjà elle annonce la couleur. “Marriage does not mean that a woman is always consenting for physical relations with her husband”. La Haute Cour de Delhi a fait cette observation dans une affaire où deux parties s’opposaient. L’une voulait que le viol conjugal devienne une infraction et l’autre était totalement opposée et cherchait à ce qu’il y a une violence physique pour qu’on traite l’affaire comme un cas de viol.

La Chef juge de la Cour de Delhi, Gita Mittal et son adjoint, Hari Shankar, ont été directs. Pour eux, après le mariage, l’homme ou la femme a le droit de dire non à une relation physique. “Le mariage ne signifie pas que la femme doit être de tout temps prête et consentante. L’homme aura à venir prouver qu’elle l’est en Cour”, a déclaré la chef juge.

Cette dernière était contre la demande de la Men Welfare Trust, une ONG. Cette dernière était contre l’idée que le viol conjugal devienne un délit.

It is incorrect to say that force is necessary for rape. It is not necessary to look for injuries in a rape. Today the definition of rape is completely different” a déclaré la Cour.

Plusieurs ONGs de la grande péninsule sont contre et leurs avocats pourront faire entendre leurs voix le 8 août.

Continue Reading

Trending