Connect with us

Social Media

Infowars on facebook : Officials struggled to explain

Published

on

Infowars on facebook : Officials struggled to explain

Infowars on facebook : Officials struggled to explain

Facebook officials struggled on Wednesday to explain why it permits InfoWars, a media organization that is one of the world’s leading purveyors of conspiracy theories, to have a page on its platform.
John Hegeman, the head of Facebook’s News Feed, and Sara Su, a Facebook product specialist for News Feed failed to produce a satisfactory answer on the matter came at an event Facebook organized in its Manhattan offices. The talks was on facebook commitments to combating fake news and misinformation.
Following questions from the presse, Hegeman reply: “I guess just for being false that doesn’t violate the community standards. InfoWars has “not violated something that would result in them being taken down.” He insists that facebook was created to give people a voice.
In recent months, InfoWars has been drawn into the spotlight. For years, the outlet operated in the dark corners of the Internet, spreading conspiracy theories without facing much scrutiny. But as tech giants now grapple with how to prevent their platforms from being used to spread fake news and false information, InfoWars has found itself under pressure.
It should be noted that Facebook has taken action against pages that have spread false news in the past.

Advertisement

Monde

Trade War: Trump veut taxer encore plus les produits chinois

Published

on

Trade War: Trump veut taxer encore plus les produits chinois

Trade War: Trump veut taxer encore plus les produits chinois

“The right thing to do for our economy”. Donald Trump ne veut plus s’arrêter. Le président américain a annoncé qu’il est prêt à  taxer tous les produits en provenance de la Chine dans ce qui est considéré par les économistes comme The Trade War. 380 milliards de livres de produits ne seront épargnés si Trump considère que ce sera dans l’intérêt des Américains. Les Chinois, qui avaient riposté, vont se mettre en colère…

“We are being taken advantage of and I don’t like it. We’re down a tremendous amount”, a déclaré Trump. La Chine importe que 100 milliards de livres des produits fabriqués aux États Unis. Au début de ce mois, une taxe de 25% a été imposée sur des importations de la Chine (25 milliards de livres).

Trump veut également taxer les voitures fabriquées en Europe et écoulées sur le marché américain. L’Allemande Angela Merkel est montée au créneau pour dire qu’une telle mesure mettra en péril la prospérité de plusieurs personnes dans le monde.

Continue Reading

Social Media

Mark Zuckerberg est d’avis que la Chine est le danger pour Facebook

Published

on

Mark Zuckerberg est d’avis que la Chine est le danger pour Facebook

Mark Zuckerberg est d’avis que la Chine est le danger pour facebook

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg pense que le plus danger de Facebook demeure la Chine. Le réseau social est dans le viseur des autorités aux Etats-Unis, surtout sur son influence sur les campagnes électorales ou les activités liées au terrorisme.

Zuckerberg dit que “Facebook” collabore pleinement avec les autorités, mais il pense que les compagnies chinoises, engagées dans le même secteur, ne le feront pas. “Je pense et vous pouvez parier là-dessus. Si le gouvernement est inquiet sur les ingérences des réseaux sociaux dans des élections ou terrorismes, je ne pense pas que les compagnies chinoises voudraient donner leur soutien et collaborer dans l’intérêt national.”

Facebook est interdit en Chine. Le patron dit qu’il travaille sur un plan à long terme, mais pense que sa compagnie est loin d’un accord. Il maintient que le but de Facebook est de “bring the world closer together”. Toutefois, il ne cache pas que cet objectif ne pourra pas être atteint si le plus grand pays est en dehors…

Continue Reading

Social Media

Abus de position : Google lourdement sanctionné par la Commission européenne

Published

on

Abus de position : Google lourdement sanctionné par la Commission européene

Abus de position : Google lourdement sanctionné par la Commission européenne

Une nouvelle amende pour Google. Le géant américain a été trouvé coupable par la Commission Européenne d’avoir abusé de sa position dominante à travers son système d’exploitation Android. Une amende record de 4,3 milliards d’euros a donc été dnc infligée à Google. Toutefois dans un communiqué émis ce mercredi soir, Google maintient qu’elle n’abuse pas de sa position.

Une amende qui représente un tiers de son bénéfice 2017. L’entreprise américaine a été condamnée à une amende record. L’Alphabet, la maison mère de Google, va faire appel.

A travers Android, cette compagne a pu asseoir l’hégémonie de son service de recherche en ligne.  La Commission européenne a sommé Google à mettre fin à ses pratiques illégales dans les 90 jours.

Notons que le système Android est utilisé par 80% des smartphones. Il s’est avéré, après enquête, que le géant de l’internet a obligé les fabricants de smartphones, comme le Coréen Samsung ou le Chinois Huawei, à préinstaller Google Search et à le paramétrer comme service de recherche par défaut, voire exclusiment, sur la grande majorité des appareils équipés d’Android vendus en Europe.

Google avait été, dans le passé, condamné pour un abus de position dominante dans la recherche en ligne.

Continue Reading

Trending