Connect with us

Politique

MMM: Hurmila Routho, nouvelle secrétaire générale adjointe sur les traces de son père…

Georges Alexandre

Published

on

MMM: Hurmila Routho, nouvelle secrétaire générale adjointe sur les traces de son père…

MMM: Hurmila Routho, nouvelle secrétaire générale adjointe sur les traces de son père…

Nommée secrétaire générale adjointe à l’organisation au Bureau Politique du MMM, Hurmila Routho, qui est aussi responsable des social media et de la MMM Tv, fait partie de dix nouveaux membres, fraîchement élus qui viennent de faire leur entrée dans l’équipe dirigeante, suite à l’élection de renouvellement du BP mauve.

Investie à ces nouvelles fonctions aux côtés de trois autres secrétaires généraux adjoints à l’organisation, en l’occurrence Robert Hungley, Kemraz Ortoo et Tony Appollon pour épauler le secrétaire général, Rajesh Bhagwan, la jeune Hurmila marche sur les traces de son père, Devanand Routho, ancien maire du MMM à Quatre-Bornes et ancien ambassadeur de Maurice en Malaisie.

«C’est une piqûre de rappel, suite à la défaite du MMM aux élections générales de 2010, qui m’a emmenée à m’adhérer au MMM. Je me disais que si nous les jeunes, nous ne donnons pas un coup de pouce au parti pour remonter la pente, qui le fera ?», affirme Hurmila Routho, l’aînée des trois filles du défunt Devanand Routho, dans une entrevue accordée à Inside News.

Enseignante d’anglais au collège DAV, à Port-Louis, Hurmila Routho, a formulé une demande d’adhésion à la régionale No 17 (Curepipe/Midlands) en 2011. Oeuvrant sans relâche au sein de cette régionale, elle a vite gravi les échelons pour y assurer la présidence. Cela avant de représenter la régionale No 17 au niveau national.

Ascension fulgurante

Parallèlement, elle a été appelée à s’engager au sein de l’aile féminine du MMM. Ici, également, elle fait une ascension fulgurante avant de devenir présidente de l’aile féminine du MMM, en marge des élections générales de 2014. «Après 2014, la direction du parti est venue de l’avant avec le projet de la MMM Tv. De ce fait, j’ai été appelée à animer une page Culture et aller à la recherche des artistes pour les promouvoir sur notre télé en ligne. Par la suite, j’ai été appelée à siéger sur le board de la MMM Tv», confie Hurmila Routho.

C’est à moment, soit en 2015 que Paul Bérenger était amené à la découvrir. «De là, les choses ont commencé à devenir plus sérieuses. Je suis présente, mon équipe et moi, à tous les événements et activités du MMM, dont les conférences de presse», dit-elle.

Ainsi, elle opère conjointement avec Nitin Jeeha, sous la soulette de Sanjeeven Permal.

Hurmila Routho souligne qu’en marge de l’élection partielle au No 18 (Belle Rose/Quatre-Bornes), elle s’est retrouvée davantage sur le terrain, cela en ayant plus de proximité avec l’électorat de la Ville des Fleurs à travers les social media et la MMM Tv.

Priorités

Compte tenu de ses nouvelles fonctions qui lui sont conférées par le nouveau BP mauve, Hurmila Routho parle de ses priorités. «Je dois reconstituer mon équipe avec Sanjeeven Permal, Nitin Jeeha et Keshaw Jhummun. Nous travaillions toujours ensemble. Désormais, nous ouvrons nos bras aux jeunes et à des personnes désireuses à nous donner un coup de main pour les Social media et la MMM Tv», déclare-t-elle.

Outre facebook, la secrétaire générale à l’organisation affirme de mettre l’accent sur d’autres plateformes en ligne : Twitter, Instagram, Whatsapp…

Dans cette perspective, Hurmila Routho confie qu’elle envisage d’aller à la rencontre des comités régionaux du MMM des 20 circonscriptions. «Par la suite, nous viendrons de l’avant avec une stratégie d’action par rapport à la communication. De nos jours, l’image et le son jouent un rôle prépondérant en communication à travers les ‘social media’», confie la secrétaire générale à l’organisation.

Advertisement

Politique

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Deborah Momplé

Published

on

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

Bobby Hurreeram : « Le Premier ministre n’a nullement besoin de la permission de Bérenger »

« Premyer minis pena pou pran permisyon ar twa avan li voyaze.» C’est le message que lance le Chief Whip, Bobby Hurreram à Paul Bérenger. Les propos du leader des Mauves sont totalement déplacés, estime le parlementaire de la majorité gouvernementale. « Hormis d’être un Premier ministre, Pravind Jugnauth est un père de famille, avec des valeurs. Il a des engagements familiaux à respecter. Comme tous les papas du monde d’ailleurs. Il a le droit d’assister à la cérémonie de remise de diplôme de son enfant.»

Pour rappel, le leader des Mauves a, dans sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 14 juillet, été critique envers le Premier ministre. Cela suite au déplacement du chef du gouvernement à l’étranger pour quelques jours, « alors qu’il a fait circuler le Finance Bill et le projet de loi visant à apporter des amendements à la Road Traffic Act », avait-il dit.

Continue Reading

Politique

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace! »

Showkutally Soodhun : « Bérenger bizin ale get li dan la glace!»

Le président du MSM n’a pas apprécié les remarques de Paul Bérenger à l’égard du Premier ministre. Showkutally Soodhun est d’avis que le leader des Mauves « est jaloux de l’accomplissement de Pravind Jugnauth comme ministre des Finances ».

Cela fait suite aux propos de Paul Bérenger qui disait que le leader du MSM ne peut pas gérer deux portefeuilles ministériels en tant que ministre des Finances et celui de Premier ministre. « Paul Bérenger bizin get li dans la glace. Li bizin donn leadership MMM à Ajay Guness! », estime Showkutally Soodhun.

Il a aussi évoqué des reproches faites par le leader des Mauves à l’effet que Pravind Jugnauth ne répondait pas aux questions parlementaires correctement. Selon le député de la circonscription no 15, « c’est inadmissible que les députés du MMM posent les même questions la plupart des fois ! » Dans ce contexte, il estime que Paul Bérenger «  a des leçons à prendre de Pravind Jugnauth ».

Décidément, il semble que les piques électorales ont déjà débutées…

Continue Reading

Politique

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Dhanesh Maraye : « Je me sens plus libre de m’exprimer maintenant!»

Cela fait environ un mois depuis que Dhanesh Maraye, le comptable de formation, a claqué la porte du PMSD. Dans une déclaration à Inside News, le candidat battu à l’élection partielle au no 18 nous confie avoir la liberté de parler aujourd’hui.

« A l’époque, mo ti ena enn direktiv du PMSD ki mo ti bizin suiv. Azordi se nepli le cas. La politique pour moi, c’est fini », souligne-t-il. De plus, il lance ceci : « je suis quelqu’un de franc. Donc la politique n’est pas faite pour moi ! »

Pour rappel, Dhanesh Maraye avait soumis sa démission au leader du PMSD le 11 juin dernier. Jusqu’à présent, des rumeurs circulaient à l’effet qu’il y avait un conflit entre les deux hommes. Or, cela n’a jamais été le cas, laisse-t-il entendre.

Continue Reading

Trending