Actu de l'ile Maurice
Actualités

«Aucune correspondance de l’ICAC concernant la corruption alléguée contre Daniel Raymond »

«Aucune correspondance de l’ICAC concernant la corruption alléguée contre Daniel Raymond »inside.news
Propos de Nandho Bodha-

«Je souhaite informer la Chambre que mon ministère ne dispose d’aucune correspondance de la part de la Commission indépendante contre la corruption (ICAC) sur toute affaire de corruption présumée. À cet égard, aucune mesure n’a été prise» :

propos du ministre des Infrastructures publiques et du Transport intérieur, Nando Bodha, à l’Assemblée nationale, hier.
  • Ainsi, il a répondu à une question parlementaire du 4e député de la circonscription No 3 (Port Louis Maritime et Port-Louis-Est), Salim Abbas Mamode par rapport au coordonnateur de la sécurité routière de son ministère, Daniel Raymond, un Réunionnais.
  • Il a voulu savoir si le ministre Bodha été informé de toute affaire de corruption alléguée contre Daniel Raymond à l’ICAC.

«Je suis informé que des allégations ont été portées contre le coordinateur de la sécurité routière dans les médias dans le cadre d’un appel d’offres relatif à la formation d’instructeurs d’automobiles»,

a confirmé le ministre des Infrastructures publiques et du Transport intérieur.

Nando Bodha a  tenu à souligner que les fonctions et les responsabilités du coordonnateur de la sécurité routière sont clairement énoncées dans le contrat et que son rôle est de donner des conseils sur des questions spécifiques de sécurité routière.

«Il n’est donc impliqué dans aucune procédure, d’autant plus dans aucun processus d’appel d’offres au niveau de mon ministère»,

a maintenu le ministre Bodha.

«L’acquisition est effectuée conformément aux dispositions de la loi sur les marchés publics et il n’est ni membre du comité de candidature départementale  ni du comité d’évaluation des offres pour évaluer les offres reçues»,

a-t-il ajouté.
«Aucune correspondance de l’ICAC concernant la corruption alléguée contre Daniel Raymond »