Actu de l'ile Maurice
Actualités

« L’alliance Bérenger-Ramgoolam a choisi de partir »

L’alliance Bérenger-Ramgoolam a choisi de partir
Pravind Jugnauth

«L’alliance Bérenger-Ramgoolam a choisi de partir. Ils ont laissé des bancs vides, alors qu’on est en train de traiter les mesures budgétaires. Surtout les amendements qu’on est en train d’apporter» :

tels sont les propos du Premier ministre, Pravind Jugnauth,

lors de son Summing-Up sur les débats sur le Finance Bill, à l’Assemblée nationale, hier soir.

Effectivement, suite à l’expulsion de Paul Bérenger du Parlement, vers 20h15, hier soir après avoir refusé d’obtempérer de retirer le quolibet Pinnochio contre la personne du ministre, Etienne Sinatambou, l’opposition parlementaire y a fait un walk-out. Exception faite des membres du PMSD qui ont fait leur retour dans l’Hémicycle après le dîner.

Le Premier ministre s’est montré critique à l’égard du leader du MMM.

«Paul Bérenger est en train de s’attaquer à l’intégrité d’un membre de ce côté de la Chambre (…) D’ailleurs, on connaît sa façon d’opérer en lançant des qualificatifs à tour de bras contre ses adversaires : Gros feuille, Ti-crétin, Pinnochio…», a martélé Pravind Jugnauth. «Peut-être qu’il se croit être au Comité Central du MMM. Cela me fait penser ce qu’a affirmé la député Danielle Selvon : ‘A en rire ou à en pleurer’», a-t-il ajouté.

« L’alliance Bérenger-Ramgoolam a choisi de partir »