Actu de l'ile Maurice
Actualités

Commission d’enquête Ameenah Gurib-Fakim: la 1ère audition prévue le 6 août

Ameenah Gurib-Fakim absentes, deux témoins entendus ce jeudi
Ameenah Gurib-Fakim ne sera pas entenue par la commission d'enquête ce jeudi

Dans le cadre de la commision d’enquête, instituée sur l’ancienne présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim et le processus d’appel à témoins qui s’est achevé, le mardi 31 juillet, la première audition est prévue, à la salle d’audience No 4 de la Cour Suprême, ce lundi 6 août, à partir de 13h30.

A moins d’une semaine de l’échéance fixée pour entendre les premières audiences, le président de la commission d’enquête, le Puisne Judge, Asraf Caunhye et ses deux assesseurs, en l’occurrence, les juges Gaitree Jugessur-Manna et Nirmala Devat sont en sessions de travail depuis mardi pour un exercice de fine tunning des derniers détails.

Compte tenu du fait que la Cour Suprême est entrée en vacances depuis le 30 juillet, les trois juges se sont libérés de leurs activités professionnelles pour se consacrer pleinement aux auditions qui se tiendront quotidiennement les après-midis.

En revanche, les noms de premiers témoins à être entendus par cette commission d’enquête ne sont pas connus. Il nous revient que le secrétariat de la commission met les bouchées doubles pour peaufiner les derniers détails.

De ce fait, une première liste de témoins à être convoqués a été établie. Ils devaient faire part de leur intention avant la fin de juillet au plus tard. A ce jour, il est révélé qu’il y  aurait plus d’une dizaine de citoyens qui ont exprimé leur ferme intention de déposer devant la commission d’enquête.

A ce stade tout laisse croire que certaines auditions se feront à huis clos. Cette éventualité, indique-t-on, dépendra de la discrétion du président de la commission.

Aussi, il est mentionné que le secrétariat de la commision d’enquête publiera sous peu un communiqué informant le public sur les travaux qui débuteront lundi prochain.

Pour rappel : l’institution de cette commission d’enquête, entérinée par une décision du Cabinet et annoncée par le Premier ministre, Pravind Jugnauth le 23 mars dernier, a pour attributions d’enquêter sur l’ancienne présidente de la République, ainsi que sur la prétendue utilisation «illégale inappropriée ou inconvenante du bureau de la présidence», considérée comme une entrave à la Constitution.

Commission d’enquête Ameenah Gurib-Fakim: la 1ère audition prévue le 6 août