Actu de l'ile Maurice
Judiciaire

La cour tranchera sur trois dépositions de Ramgoolam

La cour tranchera sur trois dépositions de Ramgoolam
Navin Ramgoolam-ancien Premier ministre

C’est le 17 octobre prochain que les magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus feront connaître leur décision au sujet de la recevabilité de trois des cinq dépositions de Navin Ramgoolam dans l’affaire Roches-Noires.

Gavin Glover, avocat de la défense, a, lors d’une déclaration à la presse affirmé que,

« la police a outrepassé ses droits lorsque trois dépositions de Navin Ramgoolam ont été enregistrées ». L’homme de loi estime que ces dépositions sont irrecevables. « La Cour décidera si nous avons raisons ou pas, mais nous pensons avoir raison »,

indique-t-il.
  • Le Chef Inspecteur (CI) Gobarlen Goinden du Central Criminal Investigation Department (CCID) a été appelé à la barre des témoins ce mercredi 1er août. Il a soutenu que la police a recueilli les trois dépositions selon le Judges Rule 2.
  • Contre-interrogé par Me Gavin Glover, le CI Gobarlen Goinden a fait savoir que c’était un autre policier qui avait interrogé Navin Ramgoolam à travers une liste de questions déjà établie. Selon Me Glover, la police a violé le Judges’ Rule pour recueillir les trois dépositions.
  • Il a aussi été révélé que l’ancien Premier ministre a refusé de répondre à 54 questions lors de sa déposition du 10 mars 2015. Gavin Glover a déclaré que la première question dans la liste dressée par des « anonymous legal advisors », était relative au mandat de Navin Ramgoolam comme Premier ministre. Me Gavin Glover avait alors indiqué aux enquêteurs que cette question était sans importance.

« Hemant Jangi avait affirmé que la question était relative à l’enquête »,

a-t-il fait savoir.

A noter également que l’ACP Hemant Jangi avait refusé de communiquer les noms des « anonymous legal advisors ».

Navin Ramgoolam était accompagné de Mes Hamid Moollan, SC et Shaukat Oozeer.

Selon Me Keshri Soochit, avocat de la poursuite, il n’y a eu aucune violation du Judges’ rule à aucun moment. Elle a affirmé que seuls des faits ont été confrontés à l’ancien Premier ministre dans les dépositions.

Pour rappel, Navin Ramgoolam est accusé de complot dans une affaire de vol perpétré dans son campement à Roches-Noires, dans la nuit du 2 à 3 juillet 2011. Il lui est reproché d’avoir comploté avec Rakesh Gooljaury pour avoir fait de fausses déclarations concernant cette affaire.

  • Navin Ramgoolam est défendu par Sir Hamid Moollan QC, Gavin Glover SC, Robin Ramburn SC, Shaukat Oozeer et Hisham Oozeer.
  • Rampersad Sooroojbally est défendu par Me Narghis Bundhun et Dev Jokhoo par Mes Mooloo Gujadhur et Kevin Lukeeram.

Me Mohana Naidoo représente la poursuite. Elle est assistée par Mes Jean-Michel Ah Sen Principal State Counsel et Keshri Soochit SC.

La cour tranchera sur trois dépositions de Ramgoolam