Actu de l'ile Maurice
Actualités

«L’indépendance des institutions est cruciale»

«L’indépendance des institutions est cruciale»
xavier-duval intervention sur le Finance Bill

Lors de son intervention sur le Finance Bill, au Parlement, hier soir, le leader de l’Opposition, Xavier-Luc Duval a soutenu : 

«L’Indépendance des institutions est cruciale pour assurer le développement.» Selon lui, le durcissement de la loi «n’a aucun effet.»

Xavier-Luc Duval
  • Au tout début de son intervention, Xavier-Luc Duval a exprimé des réserves sur les différents amendements préconisés par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. S’agissant des amendements proposés à la Banking Act, le leader de l’Opposition insiste pour plus de transparence. Selon lui, la Banque de Maurice aurait perdu de son indépendance.
  • Pour ce qui est de la Gambling Regulatory Authority (GRA), Xavier-Luc Duval a parlé d’une politique de deux poids, deux mesures. Outre le poker, il a cité 1er Roi… «You can do all this. We pay less to pay more», a-t-il renchérit.  Il a déploré que des gens abusent du système.

«You can do all this. We pay less to pay more»,

a-t-il renchérit.

Par exemple, il a mentionné de petits casinos et des hôtels, dotés de casinos. Il a souligné qu’un hôtel, comprenant ne serait-ce que dix chambres, peut formuler une demande pour l’obtention d’un permis pour opérer un casino.

«It is a good deal. With a ten rooms hotel you can do a casino. It is a good deal for some hotels, mais it is not a good deal for the nation»,

A souligné le leader de l’Opposition avant d’ajouter:

«There is a fair big issue: casino-hotel, hotel casino»

A ce chapitre, Xavier-Luc Duval a estimé que toute la question de licence fee est bancale.

«Le permis est fixé à Rs 15 000 par année. De plus, il est interdit aux résidents non mauriciens de jouer. Le gouvernement ne peux plus combattre la nation zougadère», a-t-il déclaré.

Désormais, il a dit noter qu’il y aura un 2e tirage de Loto par semaine.

«Encore une fois, c’est une claque qu’on reçoit au visage. Il est proposé d’installer des Limited Payout Machines jusqu’au seuil de Rs 5 000. Des gens perdront de l’argent. Et, Il sera difficile de contrôler cela»,

a déploré Xavier-Luc Duval.

Abordant le volet Income Tax, le leader du PMSD a critiqué le Global Trading.

«Le Global Trading, c’est quoi ?: c’est le Paper Trading + VAT. A travers l’exportation, les produits ne sont pas acheminés à Maurice. Nous n’en recevrons que la paperasse. Le Global Trading c’est un joli nom»,

a-t-il expliqué.
Par conséquent, Xavier-Luc Duval s’est plaint :

«Nous recevons des complaintes de bon nombre d’ONGs en Afrique. De ce fait, le secteur Offshore est utilisé par des partenaires régionaux. The profit escape government tax. It gives a bad reputation to Mauritius. It is based only to keep profit her. This is wrong. It is time to change! We don’t want it again»,

a souligné Xavier-Luc Duval.
  • Il a dit espérer que le bon sens va se prévaloir.
  • Par ailleurs, il a abordé d’autres points, dont la Consumer Protection Act, La Local Government Act et l’Economic Development Board.

«L’indépendance des institutions est cruciale»