Actu de l'ile Maurice
Actualités

Collendavelloo justifie l’acquisition d’une turbine à gaz à Fort George

débat animé entre Xavier-Luc Duval et Ivan Collendavelloo

La Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition est axée sur l’acquisition du Diesel Oil Liquid Natural Gas Combined Cycle Gas Turbine, à Fort George. La question est adressée au ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo. C’était à l’Assemblée nationale, ce vendredi 3 août.

Pour une fois, la PNQ s’est déroulée dans une ambiance bon enfant. Le Deputy Prime minister a fait ressortir que la décision de se tourner vers cette turbine à gaz fait suite à une recommandation faite par le World Bank, en 2013. Pour le moment, dit-il, le contrat pour l’acquisition de la turbine n’a pas été communiqué par le Central Electricity Board.

Le leader de l’opposition a réfuté les recommandations de la World Bank. Selon lui,

« Les recommandations de la Banque mondiale portait sur la situation d’alors, où  Maurice était sous la menace constante d’un éventuel black-out et une panne générale dans la fourniture électrique. Or, ce n’est plus le cas aujourd’hui ».

Selon lui, c’est un gaspillage que de construire une nouvelle turbine à gaz, qui coûtera plusieurs milliards de roupies.

Or, ce n’est pas le sentiment que partage Ivan Collendavelloo. Pour lui, c’est une question d’interprétation. Il estime que comme un ministre responsable « il était nécessaire de prévoir le pire. On sera prêt à compenser un éventuel manque d’électricité dans l’avenir. Le turbine à gaz à Fort Georges est la meilleur alternative », avance-t-il.

Le leader de l’opposition a alors pointé du doigt les personnes en charge du CEB. Pour Xavier-Luc Duval, « the CEB is misleading the minister. They deliberately overstated the demand for electricity ! » Il va plus loin en citant l’exemple de deux appareils à la route Nicolay, qui ont été mis de côté, alors que ces engins sont encore en bon état.

Le numéro 2 du gouvernement dénie ses informations.

« There is a deliberate intention in misleading the population », souligne-t-il.

Le DPM prend aussi la défense des fonctionnaires du CEB. « I work with a team. I Master my team. I listen to advices. We are on track».

Xavier-Luc Duval demande à ce qu’il ait un select committee, impliquant tous les parlementaires, pour se pencher sur la question de cette nouvelle turbine. Le ministre de tutelle lui répond que ce n’est pas nécessaire.

« I don’t agree ! You are not in charge of the government », lance-t-il au leader de l’opposition.

 Collendavelloo justifie l’acquisition d’une turbine à gaz à Fort George