Actu de l'ile Maurice
Politique

« Fondamentalement, rien ne va changer »

«Fondamentalement, rien ne va changer»
Paul Bérenger : « Je m’attendais à un rapport plus complet »

«Pour ce qui est du rapport de la commission d’enquête Lam Shang Leen sur la drogue, j’ai la ferme conviction que rien ne va changer. Il y a du bla, bla, bla…,»  tels sont les propos de Paul Bérenger lors de sa conférence, hier, samedi 4 août. Il est d’avis que le comité interministériel, institué pour se pencher sur les recommandations de ce rapport s’inscrirait dans une perspective de « gagner du temps »…

« Fondamentalement, rien ne va changer », a-t-il martelé. Toujours en référence au rapport Lam Shang Leen, le leader du MMM a fait état « des oublis, des absents… Il y a de proches du MSM qui n’ont pas été convoqués par la commission. Je suis choqué par certaines absences », a-t-il répondu à une question de la presse. Répondant à une autre question de la presse, le leader du MMM a souligné : « Je m’attendais à un rapport plus complet. L’ADSU a été un échec total. On recommande le changement d’appellation. What’s in a name ?»

Paul Bérenger a insisté que la commission d’enquête sur la drogue devrait couvrir tous les aspects liés à ce fléau social. A son avis, au lieu d’instituer un comité interministériel, le gouvernement aurait dû agir dans les meilleurs délais pour la mise en œuvre des recommandations du rapport.

Selon Paul Bérenger, seul un éventuel gouvernement MMM pourra s’attaquer au problème de la drogue à Maurice.

«Fondamentalement, rien ne va changer»