Actu de l'ile Maurice
Actualités

Accidents de la route: les do and don’t des chauffeurs et piétons

Accidents de la route: les do and don't des chauffeurs et piétons
Sergeant Barlen Munisami: "Passage piéton pa enn tapis magik. Pa ve dir parski ou lor crossing ou proteze a 100%"

Le bilan de l’hécatombe sur nos routes se fait de plus en plus lourde. Déjà 104 morts causés par de nombreux accidents de la route dont 25 piétons impliqués. Beaucoup d’innocents ont malencontreusement fait les frais des chauffeurs insouciants qui n’ont pas respecté la loi.

Généralement on a toujours tendance à tout mettre sur le dos de l’automobiliste lors d’un accident de la route. Mais en réalité il en va de notre responsabilité à tous. Les chauffeurs aussi bien que les piétons doivent prendre leurs responsabilités pour assurer sa propre sécurité et celle de l’autrui.

Quelles sont les responsabilités des chauffeurs?

Les chauffeurs pensent souvent que la route les appartient et ainsi les piétons sont souvent laissés pour compte. Un manque d’inattention et d’insouciance entraîne conséquemment des daccidents où sont impliqués des piétons. Les chauffeurs ont donc la responsabilité de suivre à la lettre le code de la route éviter ainsi de faire un délit et ainsi  risquer de payer une amende n’excédant pas Rs 5 000 et une peine d’emprisonnement ne dépassant pas six mois.

Selon la Road Traffic Act (Pedestrian Crossing Regulations), un automobiliste se doit :

  • de rouler à une vitesse raisonnable quand il s’approche d’un passage piéton de sorte à pouvoir s’arrêter à 8 mètres du piétons.
  • Il ne doit pas s’arrêter sur le passage piéton.
  • Au cas où il y a un agent de circulation, le chauffeur se doit de suivre ses instructions
  • Il doit donner la priorité aux piétons sur un passage clouté.
  • Il n’a pas le droit de doubler un autre véhicule sur le passage clouté.

Le sergent Barlen Munusami, précise que les règlements sont applicables le soir également. «Il y a une mauvaise perception que la loi s’applique seulement durant le jour, mais les panneaux de signalisation sont là 24h sur 24. Donc les chauffeurs sont averti déjà depuis 50 mètres qu’il y a un passage piéton droit devant. Ils doivent faire attention. Toutefois, c’est vrai que pendant la nuit les piétons ont la responsabilité d’augmenter leur visibilité sur la route en évitant de porter des vêtement sombres.» Ceci dit, il ajoute qu’il existe des cas où le tort est partagé. Ainsi, les piétons doivent tout autant assurer leur responsabilité sur la route pour leur propre sécurité.

 Quelles sont la responsabilité des piétons?

Le sergent Barlen Munusami, est catégorique. «Passage piéton pa enn tapis magik. Pa ve dir parski ou lor crossing ou proteze a 100%. Bann pietons osi ena bann regleman a respekte. Zot bizin pran zot responsabilite, pa nek blam bann autorites apres. »

 Il conseille de ce fait de mettre en pratique quelques précautions pour éviter tout risque d’accident :

  • Regarder dans les deux sens de la route et s’assurer qu’il n’y a aucun véhicule avant de traverser.
  • Attendez que les voitures se soient complètement arrêtées avant de traverser.
  • Avant de traverser, évaluer la vitesse du véhicule. S’il se dirige trop rapidement, vaut mieux attendre.
  • Utiliser les passage piétons et passerelles au maximum. Toutefois dans des endroits tel que les villages où les passages piétons sont très distancés, il vaut mieux bien regarder des deux côtés avant de traverser et surtout ne pas traverser dans un tournant.
  • Un piéton doit rester attentif sur la route. Éviter les portables et les écouteurs car cela peut le distraire le piéton.
  • Il doit porter des vêtements clairs pendant la nuit pour augmenter sa visibilité auprès des automobilistes.
  • Il faut toujours marcher en faisant face à la circulation afin d’avoir un oeil sur les véhicules venant dans sa direction.

Ces conseils peuvent sauver des vies. Il suffit que tout le monde y mette de la bonne volonté. Le sergent déclare que le nombre d’accidents connait une hausse progressive car les automobilistes sont plus agressifs, égoïstes et n’ont aucun respect pour leur prochain.

«ki kalite severe la loi kapav severe, si dimounn zot mentalite pas sanze, sa pa pou servi nanier ».