Actu de l'ile Maurice
Judiciaire

Deux pompiers réclament Rs 5 000 000 pour transfert punitif

Deux pompiers réclament Rs5 000 000 pour transfert punitif
Il fait appel au Chief Fire Officer et réitère que pour chaque religion, il devrait y avoir une liberté religieuse.

Ramakrishna Appegadoo et Kunal Boodhoo réclament Rs 5 000 000 de dommages pour transfert punitif. Ils ont été transférés des casernes des pompiers de Forest-Side à celle de Coramandel. Les responsables avaient un délai de 48 heures pour répondre à leur mise en demeure, servie le 16 juillet 2018. Toutefois, les deux pompiers se toujours sans réponses. Ils disent qu’ils n’ont désormais pas d’autre choix que de loger une injonction en Cour suprême cette semaine.

Les faits se sont déroulés le 5 juillet dernier aux Casernes des pompiers de Forest-Side. Aux alentours de 23h15, les 18 pompiers en poste ont été appelés pour un  « surprise control » aux vestiaires.

Apres une fouille, une cannette de bière a été retrouvée dans un casier. Cependant, Kunal Boodhoo, celui à qui appartenait le casier lui a informé que la cannette n’était pas la sienne. « Mo koner to pa ladan to pa pu gayn okenn problem », lui a lancé un officier. Une entrée a aussi été faite dans le Diary Book pour expliquer que la cannette de bière n’était pas celle de Kunal.

Cependant, après avoir subi des pressions, Kunal Boodhoo a inscrit dans le Diary Book qu’il ne consomme pas d’alcool mais qu’il a vu Ramakrishna Apppegadoo en consommer. Ce dernier a, pour sa part, expliqué qu’il n’a consommait aucun produit alcoolique, avant ou pendant ses heures de travail. Il a aussi fait une demande pour faire des tests pour déterminer la présence d’alcool mais cette requête lui a été refusée. Après une fouille dans les vestiaires de Ramakrishna, rien compromettant n’a été retrouvé.

Les deux pompiers ont ensuite été menacés de « transfert punitif ». En effet, le lendemain, ils ont été informés qu’ils seraient transférés aux Casernes de Coromandel. Les deux officiers estiment que leur transfert est punitif, nétant pas fondé sur un quelconque mauvais comportement. De plus, ils affirment que le transfert a été fait de manière « wrongful » et  « unlawful ». Ils n’ont aussi pas eu l’opportunité de s’expliquer devant les hauts gradés ou devant un comité disciplinaire.

Dans la mise en demeure, les deux officiers indiquent que les Casernes de Coromandel se situent loin de leurs résidences et ils ajoutent qu’il est quasiment impossible d’arriver au travail à 8 h. Ils évoquent aussi que cet incident a « negatively impacted on their reputation. »

Nous avons sollicité Louis Pallen, Chief Fire Officer. Ce dernier nous explique que ce cas a été référé pour avis légal. « Nous réagirons du moment nous obtenons un avis légal », nous lance-t-il.

Deux pompiers réclament Rs5 000 000 pour transfert punitif